Ecotaxe sur le gaz et CCE, la parole aux contribuables

Que la nouvelle ministre de l’écologie Ségolène Royal le veuille ou non, la taxe carbone ou écotaxe ou contribution climat énergie (CCE) progresse dans les faits, si ce n’est dans les mentalités. Dans ce cadre les ménages français ont été soumis au premier avril 2014 à une nouvelle taxe sur la consommation de produits énergétiques polluants. Elle sera l’équivalent pour le gaz des taxes intérieures de consommation perçues sur les carburants, le fioul ou le charbon et alourdira leur facture de gaz. C’est une sorte de « taxe carbone » qui consiste à lier les taxes sur les énergies à leurs rejets de gaz carbonique. Pour les ménages les plus modestes, des compensations sont prévues pour accompagner la montée en charge de cette contribution, au moyen d’une revalorisation des déductions forfaitaires dont ils bénéficient via le « tarif spécial de solidarité » du gaz.*

                Voici quelques réactions d’internautes sur lemonde.fr qui augurent des débats houleux que nous aurons bientôt à propos de la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre :

Jacques Arnoux : Voilà une mesure raisonnable: des rentrées (nécessaires) d’argent, une incitation à consommer moins d’énergie, ce qui est vital et le sera de plus en plus, un accompagnement social qui équilibre la charge de cette contribution civique dans le sens d’une solidarité en faveur des plus modestes. Encore une bonne réforme de ce gouvernement, qui fait un boulot peu populaire qui va dans le sens de l’intérêt général. Bien sûr les réactions vont toutes dans le même sens: un effort, moi ? Jamais !

Thierry : On essaie de vous faire croire que l’énergie est rare ! C’est hallucinant ! Cet univers n’est qu’énergie ! Vous en avez partout, il faut même s’en préserver – tsunamis, tempêtes, soleil, vent… La matière même n’est qu’énergie – E=MC2. Où sont les efforts démesurés pour capter cette énergie gratuite ? À part quelques balbutiements, un ou deux gadgets… Sans l’idée de pénurie personne n’accepterait de payer aussi cher son litre d’essence ou son mètre cube de gaz.

Contraventionvoituredefonctions : Continuons à croire que les ressources, notamment énergétiques, du monde sont gratuites, abondantes jusqu’à assurer leur renouvellement sans qu’elles ne s’épuisent jamais ! Et puis tous ces kon qui prennent leurs voitures pour aller chercher du pain, à 150 m de chez elles. Et ces nain béssiles qui ne veulent pas prendre les transports en communs avec les pauvres aux heures de pointe et préfèrent croupir dans les embouteillages et polluer l’Ile-de-France ? Même le chef écolo Jean-Vincent Placé !!

Lorraine : Habitante du « Grand Est », ma facture de gaz c’est 3/4 d’un mois de mon salaire enviable d’instit… : 1300 euros de chauffage gaz, sachant que j’ai un poêle à bois en complément… A terme, je vais donc payer 100 euros de plus. Qu’importe, je suis nantie. Et non loin de chez moi, une centrale électrique gaz vient d’être construite. Cela ne met personne mal à l’aise ? Enfin… Je vais investir dans du mohair pour me tricoter un grand châle et baisser à nouveau le thermostat de 1°C.

Bardamu : Le thermolactil damart n’est pas encore surtaxé c’est une chance. En tout cas demain ça va chauffer gratis pour certains.

Nicotine : Finalement il vaut mieux un bon poêle à bois !

A Thomyck : Un chauffage au bois, mais c’est criminel, toutes ces particules fines, vous voulez que j’attrape le cancer, c’est ça, avouez ! Et en plus ça sera encore plus difficile à taxer que le reste, évasion fiscale, c’est pas très beau.

* Le Monde.fr avec AFP | 29.03.2014, Les ménages soumis à la « taxe carbone » au 1er avril

Partagez ...