bientôt le baril à 200 dollars !

Enfin une bonne nouvelle qui, si elle est vraie et reprise par les marchés spéculatifs, nous donnera le baril de pétrole à bientôt 200 dollars. L’Arabie Saoudite, premier producteur mondial de pétrole, aurait mis un terme à la prospection sur son sol afin d’épargner ses richesses et les transmettre aux générations futures, selon une déclaration du roi Abdallah datée du 1er juillet.

L’arrêt du développement de nouveaux champs pétroliers en Arabie Saoudite menace de compliquer un peu plus l’avenir de la production mondiale de pétrole, face à une demande toujours plus forte. En effet, le royaume détient à lui seul 20 % des réserves mondiales d’or noir.

http://petrole.blog.lemonde.fr  (07 juillet 2010)

Nous n’aurons plus besoin de la taxe carbone et de ses funestes tergiversations ; il faudra faire preuve de sobriété énergétique et même, un jour, se passer de la voiture individuelle…

Partagez ...

6 réflexions sur “bientôt le baril à 200 dollars !”

  1. LeMonde du 10 juillet consacre deux tiers de page au report de la visite du roi d’Arabie saoudite en France et rien au fait que ce roi veut geler ses réserves d’or noir.

    Quand un média de référence s’intéresse à l’écume des jours et non à ce qui compte vraiment, cela veut dire que nos lendemains sont imprévisibles donc dangereux !

  2. LeMonde du 10 juillet consacre deux tiers de page au report de la visite du roi d’Arabie saoudite en France et rien au fait que ce roi veut geler ses réserves d’or noir.

    Quand un média de référence s’intéresse à l’écume des jours et non à ce qui compte vraiment, cela veut dire que nos lendemains sont imprévisibles donc dangereux !

  3. Nous avons aujourd’hui accès à des richesses que la planète ne peut nous donner qu’une fois, pas deux. Le pétrole est l’exemple le plus spectaculaire de ces ressources non renouvelables.

    Avant de faire disparaître définitivement le pétrole, il faudrait répondre à la question : « A qui appartient-il ? » La réponse la plus raisonnable est : « A tous les hommes, en incluant dans ce tous les milliards d’êtres humains qui nous succéderont jusqu’à la fin de l’humanité ». Cette réponse rend impossible à justifier la destruction systématique, accélérée et bien souvent inutile, que nous faisons de ce pétrole.

  4. Nous avons aujourd’hui accès à des richesses que la planète ne peut nous donner qu’une fois, pas deux. Le pétrole est l’exemple le plus spectaculaire de ces ressources non renouvelables.

    Avant de faire disparaître définitivement le pétrole, il faudrait répondre à la question : « A qui appartient-il ? » La réponse la plus raisonnable est : « A tous les hommes, en incluant dans ce tous les milliards d’êtres humains qui nous succéderont jusqu’à la fin de l’humanité ». Cette réponse rend impossible à justifier la destruction systématique, accélérée et bien souvent inutile, que nous faisons de ce pétrole.

  5. De toute façon tôt ou tard on y arrivera. Donc cette précipitation est une bonne nouvelle.
    Le seul regret est que le rationnement se fera encore une fois par la fortune.

  6. De toute façon tôt ou tard on y arrivera. Donc cette précipitation est une bonne nouvelle.
    Le seul regret est que le rationnement se fera encore une fois par la fortune.

Les commentaires sont fermés.