Il faut nous occuper d’autre chose que de nos fesses !

« La question éthique posée par les perturbateurs endocriniens (PE) tient à la quantité de risques que nous sommes prêts à prendre pour d’autres qui n’ont pas aujourd’hui la parole ». Cette phrase qui termine la chronique* de Stéphane Foucart est tellement judicieuse qu’elle mérite développement. Elle fait référence implicitement aux « acteurs absents », terme référencé** mais non encore utilisé dans les colonnes du MONDE.

Les PE, ce sont plusieurs centaines de substances de synthèse, présentes dans un grand nombre de produits d’usage courant et dans la chaîne alimentaire, qui interfèrent avec le système hormonal humain et peuvent, de ce fait, produire des effets délétères à des niveaux d’exposition chronique très faibles. En 2009, l’actuel secrétaire d’Etat américain, John Kerry, proposait une loi dont l’objectif était de prévenir l’exposition aux PE des enfants à naître et des nourrissons : sans succès ! Pourtant les effets majeurs des PE se jouent dans la période périnatale, et conditionnent la santé à venir des enfants exposés. Mais nous ne considérons que le présent et nos propres fesses. Il y a une énorme lacune dans notre capacité de réflexion.

Nous pensons sur ce blog qu’il n’y a de véritable démocratie consciente et réaliste que si nous ne parlons aussi au nom des acteurs absents, si nous agissons aussi en pensant à l’avenir de nos générations futures, en s’inquiétant aussi du sort des autres espèces que la nôtre. Voici un florilège de nos précédents articles mettant en scène les acteurs absents :

Les animaux ne peuvent ni parler, ni se révolter. Dommage !

Après Fukushima, quelle démocratie ?

Obsolescence de la démographie représentative

Une démocratie élargie aux acteurs absents

* LE MONDE du 4-5 mai 2014, Question d’éthique

** Acteur absent (tiers absent) : Acteur, au sens le plus large, qui ne peut prendre la parole lors d’une négociation, ou qui n’est pas invité à la table des négociations. EXEMPLE : milieu naturel, êtres vivants non humains, générations futures. (Dictionnaire du développement durable, AFNOR 2004)

Partagez ...