moins de retraités et la biosphère respire !

Toujours plus de retraités, et c’est des réformes du système de retraite à répétition ! Heureusement que l’espérance de vie commence à reculer… Aux Etats-Unis, l’espérance de vie a régressé de plus d’un mois en 2008 alors qu’elle augmentait en moyenne de 2,6 mois par an depuis 1970. L’explication tient exclusivement à un accroissement de la mortalité chez les plus de 85 ans. Sylvain Cypel* y voit surtout un phénomène conjoncturel, les effets de la crise qui paupérisent la classe moyenne blanche qui se soigne encore moins. Hervé Kempf** y voit un tournant historique : « Cette inflexion de tendance n’est pas imputable à la mortalité infantile, qui a au contraire reculé pour atteindre un minimum historique : c’est bien une dégradation de l’état de santé général qui est ici en cause. Les trois premières causes de mort sont les maladies cardiaques, le cancer, et les maladies respiratoires. » Claude Aubert*** tranche : « Un enfant sur cinq est en surpoids ou obèse en Europe, ce qui devrait conduire à une surmortalité à l’âge adulte de 50 % à 80 %. »

Il est interdit d’interdire la publicité pour la junk food ? Tant mieux ! Continuons à sur-nourrir nos enfants avec des produits gras, sucrés et chimiques… Ainsi le poids des retraités sera moins important pour les actifs. Mais les personnes obèses et toutes celles qui ne savent plus marcher, même si elles ne vivent pas longtemps, auront une fin de vie très coûteuse pour la sécurité sociale… A moins ? A moins que la couverture sociale ne diminue pour les personnes à risque !?

Trêve d’humour noir. Nous sommes désespérés de voir un système social qui produit de la croissance économique (pour l’agroalimentaire et les fast-food) au détriment de la santé des individus tout en détériorant la biosphère. Car mal nourrir les gens, c’est faire une espérance de vie en mauvaise santé, et c’est un coût en ressources naturelles…

*   LeMonde du15 décembre 2010, Phénomène rarissime

** LeMonde du 15 décembre 2010, Un tournant historique

*** Claude Aubert, L’Espérance de vie, la fin des illusions (Terre vivante, 2006)

Partagez ...

2 réflexions sur “moins de retraités et la biosphère respire !”

  1. Bonjour, c’est un message pour l’admin de ce blog, j’ai un lien pour vous :

    http://www.welovewords.com/documents/les-faucheurs

    L’origine de ce lien est un peu compliquée, ma femme suit les portails de jeunes ou nouveaux écrivains en espoir de devenir, et elle m’a signalé ce texte comme pouvant m’intéresser. Et je viens de me dire qu’il rentrait dans le sujet de ce post.

    Littérairement, c’est bof, en termes de vision d’avenir, c’est contestable, mais ça reste intéressant.

  2. Sachant que pour être en bonne santé il faut se laisser guider par son instinct dans le choix de sa nourriture, il est évident qu’il est difficile de faire les bons choix quand la nourriture devient une activité capitaliste vouée à la croissance et au profit . Remplacer la télé par le vélo est une bonne indication pour le sur poids

Les commentaires sont fermés.