CLIMAT, les pieds dans l’eau, le corps en feu

Depuis cinquante ans, des centaines de rapports, sommets, conférences… et les dérèglements planétaires ne cessent de s’aggraver !

Le climat en 1972

Le 16 juin 1972 se clôturait à Stockholm la Conférence des Nations unies sur l’environnement humain, premier sommet onusien de la Terre,.Deux des 109 recommandations finales de ce sommet prônent une vigilance sur les « activités pour lesquelles il existe un risque appréciable d’effets sur le climat ». Le rôle des produits de combustion dans l’effet de serre est connu depuis le début du XXe siècle. Au milieu des années 1950, la teneur croissante de l’atmosphère en CO2 est surveillée. A la fin des années 1950, les services géologiques des États-Unis annoncent une montée des océans déjà en cours. En 1967, les premiers modèles du climat prévoient un net réchauffement planétaire : + 0,5 °C entre 1970 et l’an 2000, puis entre + 2 et + 4 °C au cours du XXIe siècle. A la suite de deux rapports de 1970 et 1971, coordonnés par le MIT et rassemblant des scientifiques de nombreux pays, la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (Datar) affirme en 1972 : « Nous en savons assez aujourd’hui de la théorie du climat et de la construction de modèles climatiques pour voir que l’homme peut fort bien provoquer des changements de climat ».  (Christophe Bonneuil)

Le climat en 2022

La France étouffe sous une canicule exceptionnellement précoce, les Etats-Unis subissent un dôme de chaleur, l’Inde et le Pakistan ont connu des températures extrêmes atteignant jusqu’à 51 °C… Pourtant les pourparlers entre les représentants de 196 pays n’ont débouché, jeudi 16 juin 2022 sur aucune avancée notable pour préparer la 27e conférence des Nations unies sur le climat (COP27), qui se tiendra en novembre à Charm el-Cheikh (Egypte). Faute de volonté politique, le processus est englué dans une hyper-technicité et une super-lenteur procédurière. Rien de concret concernant le financement de l’adaptation des pays pauvres au changement climatique et même aucun accord sur les modalités du programme de travail àv enir sur l’atténuation (division par deux des émissions mondiales d’ici à 2030). Pendant ce temps, des gens meurent déjà du changement climatique…

Que faire face à l’impasse climatique ? Emmanuel Macron a LA solution,. Le 18 juin 2022 au salon VivaTech, le chef de l’État a relancé son objectif de développement dans les cinq ans qui vienne de DIX géants de la tech en Europe et d’atteindre le chiffre de CENT licornes [contre 27 actuellement] à l’horizon 2030…

Le point de vue des écologistes

Climat, la faute à la Surpopulation ou à la Surconsommation ? La surconsommation est très clairement ce qui produit le plus de CO2. Un Allemand 1,8 fois plus qu’un Français, un Américain 5 fois plus, un Quatari 7 fois plus, un Marocain 3,5 fois moins et un Africain, l’épaisseur d’un trait. Une infime minorité dans les pays occidentaux fera ce qu’elle peut pour réduire son empreinte carbone. Personne ne voudra de sobriété énergétique dans les pays riches du Golfe. Pire, la classe moyenne Asiatique et Africaine veut rapidement rejoindre le niveau d’émission de gaz à effet de serre des pays développés. La combinaison surpopulation ET surconsommation va faire exploser le CO2. En conséquence la régulation sera mise en œuvre par la Nature ; le réchauffement climatique sera bientôt très efficace pour éradiquer le surplus de consommation ET de population.

Partagez ...

9 réflexions sur “CLIMAT, les pieds dans l’eau, le corps en feu”

  1. – « En conséquence la régulation sera mise en œuvre par la Nature ; le réchauffement climatique sera bientôt très efficace pour éradiquer le surplus de consommation ET de population.»
    (Le point de vue des écologistes) Plus exactement, le point de vue de certains écologistes.

    La Régulation de Dame Nature est un vaste sujet. Réguler sous-entend que nous connaissons le Bon Fonctionnement… Que nous savons donc ce qui est bon, normal, harmonieux, durable etc.
    Si Dame Nature sait tout ça … de notre côté, que savons nous réellement ?

    1. On sait que cette notion d’équilibre, parfait, voire d’harmonie parfaite, n’est qu’une vue de l’esprit. On sait qu’il n’existe pas de véritable équilibre, à proprement parler. Tout bouge, tout change, tout passe et tout casse etc. On sait que tout est voué à disparaitre, les êtres vivants, les cathédrales, les planètes, les étoiles, TOUT !
      En attendant, on sait aussi que tout ce qui vit sur Terre lutte pour vivre ou survivre.
      Autrement dit pour ne pas pas disparaitre, pour faire durer le plaisir… L’homéostasie c’est peut-être con, mais c’est comme ça !
      On sait encore, par exemple, que certaines espèces de tortues marines pondent jusqu’à 200 œufs, et que seulement un faible nombre deviendra une tortue adulte.
      Qui peut alors dire si 8 ou 10 milliards d’humains sur Terre, c’est trop ou pas assez ?
      Personne bien sûr. Pour le dire il faudrait connaître la suite. De l’Histoire.

    2. Pas plus tard que ce matin, le préposé à la boucherie (pour mon régime flexitarien) m’a dit après avoir évoqué les orages actuels de grêle sur la région qui ont fait beaucoup de dégâts : « C’est la vengeance de dame nature ».
      Nous connaissons assez bien le fonctionnement des cycles naturels. Assez pour avoir prévu la hausse des températures créés par les émissions anthropiques de gaz à effet de serre. Mais comme vous le savez si vous suivez notre blog biosphere, nous n’avons rien fait pour revenir au fonctionnement normal de la nature… Pourquoi faire de l’évasif dans votre commentaire alors que le sort des générations futures est en périls?

      1. Comment ça de l’évasif ? Depuis le temps que je m’exprime sur votre blog vous savez très bien ce que je pense de tout ça, et notamment du dérèglement climatique. Déjà vous ne pouvez pas me classer dans la clique de «sceptiques», le réchauffement anthropique j’y crois.
        Quant «au fonctionnement normal de la nature», dont «La Régulation de Dame Nature» fait pour moi partie intégrante… j’ai dit que c’est un vaste sujet. Vaste et très compliqué évidemment. Mais si ça peut vos faire plaisir… je peux dire moi aussi que Dame Nature va se charger de réguler (ou «réguler») tout ça. En espérant voir été un peu plus clair … 😉

  2. Statistiques

    – « 2.000 morts chaque été c’est considérable et selon l’agence sanitaire, ce sont 10.000 décès provoqués par ces coups de chaleur à répétition, qui ont été enregistrés depuis 2015, avec des répercutions à l’hôpital. « Pour un été très chaud comme 2020, il y a eu plus de 15.000 passages aux urgences et 3.000 consultations SOS Médecins pour déshydratation, coups de chaleur, et ce en deux semaines », explique Guillaume Boulanger, responsable à la Direction santé environnement travail (DSET). » (RTL Actu 16/06/2022 : les canicules font de plus en plus de morts, avertit Santé publique France)

    Comme on est en été que depuis aujourd’hui, les pauvres malheureux morts de chaud ces jours-ci ne seront pas comptés.

    1. Oh non mon dieu pas ça !

      – « Selon le décompte de Santé Publique France, on recense près de 22.000 morts du Covid dans le pays depuis le 1er janvier. Si on projette mathématiquement ce total sur 365 jours, on arrive en effet à 66.000 morts à la fin de l’année. Soit sensiblement le même nombre que les deux années précédentes.» (lefigaro.fr 29/04/2022)
      – « Découvrez les derniers chiffres concernant l’épidémie de covid-19 en France. D’après le dernier bilan de Santé Publique France, la France fait état de +45 morts supplémentaires au total. [etc.]» (sortiraparis.com 21juin 2022)

      Eh oui, faudrait peut-être pas l’oublier celui-là ! Les 2000 en été ne pèsent pas lourd à côté de ces 22 ou 66.000. Et encore s’il n’y avait que ça ! Eh oui, on va tous mourir !
      De chaud, de froid, de faim, de soif, de noyade, d’accident, sur la route et ailleurs, du Covid, de la Peste, de la Malbouffe, de peur, de rire et Jean Passe.

  3. Une partie de pétanque ?

    En attendant, comparé à la semaine dernière je peux dire que je respire. Ouf !
    Par contre les poissons de la petite rivière à côté de chez moi, eux ils ont du souci à se faire.
    Mais heureusement la pluie est annoncée. Et comme on dit, après la pluie, le beau temps !
    En attendant je rigole, mais aujourd’hui mon pote du côté de Bordeaux, lui il ne rigole pas.
    Et ce n’est pas le moment de lui parler d’une partie de golf. Ni de pétanque.
    – Orage en Gironde : « La taille des grêlons allait de la balle de golf à la boule de pétanque »

  4. Combien même tous les français sans exception se suicideraient du jour au lendemain, ça n’infléchirait même pas la courbe de CO2 au niveau mondial ! La Chine et l’Inde, et même l’Allemagne ouvrent de nouvelles centrales à charbon, pour ne citer que ces 3 là ! (car il y en a bien d’autres) Bon puis les autorités des USA ont déjà affirmé que le niveau de vie des américains n’est pas négociable ! Alors pas la peine de rabâcher, ce ne sont pas des décisions franco-françaises qui changera la situation ! D’autant que les écologistes français ne sont pas cohérents, puisqu’ils veulent importer des migrants afin de les mettre au même niveau de consommation que les français, les écolos contribuent à l’augmentation de population en France soit l’augmentation du nombre de consommateurs qui émettent 5 fois plus de CO2 qu’un africain restant en Afrique… A présent, il n’y a pas d’autres choix que de s’adapter au nouveau climat et puis c’est tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.