Démographie et immigration, 2 sujets tabous

La réalité de la surpopulation et l’amplification des migrations forcées complexifient les débats. Alors qui va payer les retraites ?

Philippe Bernard : Les opposants au principe même d’une réforme des retraites font mine de croire qu’une France vieillissante et à la natalité en berne peut faire comme si de rien n’était. Le rapport entre actifs et retraités est passé de 2 cotisants pour un retraité en 2004 à 1,7 en 2019 et doit chuter à 1,5 en 2040. La question des flux d’immigration est le second tabou. Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin se confie  : « Nous ne donnons peut-être pas assez de titres de séjour aux gens qui travaillent et qu’un certain patronat utilise comme une armée de réserve, pour parler comme Marx. » Après des décennies d’occultation, la dimension économique de l’immigration est réhabilitée. Pourtant, l’idée selon laquelle l’immigration serait une réponse au vieillissement de la France et au financement des retraites est illusoire, ont tranché depuis longtemps les démographes : il faudrait au moins doubler les flux actuels, dont le niveau est déjà un chiffon rouge pour l’extrême droite. A droite, on appelle donc à la « vitalité démographique », sous-entendu à la naissance de nouvelles « têtes blondes », en s’indignant de l’importance de la part de l’immigration dans la hausse de la population française, 44 % en 2017.

Le point de vue des écologistes

Pour résumer cet article du nataliste Philippe Bernard, il faut faire des enfants pour payer nos retraites plus tard car les immigré seraient trop mal reçus par les Français de souche. Donc il veut mettre en place une pyramide de Ponzi démographique : on accroît la population française, ce qui fait qu’il y aura encore plus de retraités, ce qui implique de faire encore plus d’enfants, toujours plus jusqu’à ce que la pyramide s’effondre puisque croître dans un monde fini et à bout de ressources est impossible. Notez aussi que si des jeunes se retrouvent « actifs non occupés » (chômeurs), il ne faudra pas compter sur eux pour payer les pensions, ils seront également à charge ! Notez surtout que le chômage structurel en France depuis Giscard implique que la France et déjà surpeuplée, pas besoin d’immigrés.

On ne peut pas compter non plus sur une amélioration de la production par travailleur pour payer les retraites. Depuis la fin des années 80, la productivité stagne dans tous les pays avancés en dépit de l’informatisation. Il y a un malentendu fondamental lorsque l’on décrit le passage de l’industrie aux services de nos sociétés durant le XXe siècle. La part des services traditionnels – restauration, coiffeurs… – est en effet restée stable au fil des décennies, autour de 20 % de la main-d’œuvre. En revanche, celle liée aux emplois du secteur de l’information au sens large – informatique, finance, assurance, communication… – a explosé. C’est là qu’une bonne partie des bullshit jobs se concentrent. David Graeber a bien décrit comment 30 % des emplois sont totalement inutiles et sans intérêt, et pèsent donc sur cette productivité. Nous sommes en Bureaucratie, « a-t-on jamais dans l’histoire rempli autant de formulaires ? ». Les salariés de plusieurs secteurs sont déjà convaincus d’occuper des emplois absurdes, voire nuisibles pour la société. Des étudiants de grandes école remettent en cause ce pour quoi on veut les formater.

Dans un contexte de crise, il faudra donc s’habituer à la sobriété énergétique, à la sobriété alimentaire… et à la sobriété des pensions de retraite. Ce n’est pas lire dans une boule de cristal de dire que même Macron envisage déjà le pire pour l’avenir et nous balance lui-même en 2023 le mot « sobriété » qui va être cuisiné à toutes les sauces. On ne peut rien contre les réalités biophysiques d’une planète qu’on a pillé jusqu’à l’os ! Il faudra se serrer la ceinture, en espérant une sobriété partagée par tous.

Pour en savoir plus grâce à notre blog biosphere

Bientôt la retraite à 75 ans, normal ! (2023)

Bloquer le pays pour la retraite, c’est non ? (2023)

Grève des retraites ou grève du climat ? (2020)

Retraites : ce qu’en disent les écologistes (a)variés (2013)

moins de retraités et la biosphère respire ! (2010)

Les données officielles

Le dernier rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR), publié en septembre 2022 montre que les perspectives ne sont pas bonnes,le solde entre recettes et dépenses devrait redevenir négatif dès 2023 et sur un laps de temps plus ou moins long suivant les hypothèses. Si ce taux de croissance était de + 0,7 % (soit la valeur moyenne observée sur 2009-2019) ou même de + 1 %, les comptes seraient constamment dans le rouge.le statu quo n’est pas souhaitable : « Plus les choix difficiles seront reportés, plus l’ajustement nécessaire risque d’être important. »

Olivier Dussopt, ministre du travail : «  Le relèvement de l’âge légal (64 ans en 2030) et l’accélération de l’allongement de la durée de cotisation (quarante-trois ans dès 2027)  permettent de ramener le système à l’équilibre en 2030… Revenir sur ce point serait renoncer au retour à l’équilibre et donc manquer de responsabilité pour les générations futures. » Prise en compte des carrières longues, amélioration du compte professionnel de prévention (pour la pénibilité), index sur l’emploi des seniors assorti d’une sanction financière en cas de non-publication pour les entreprises de plus de trois cents salariés, suppression des régimes spéciaux… Le ministre du travail et son collègue de la fonction publique, Stanislas Guerini, ont égrené les points fondamentaux du projet de loi.

Selon l’INSEE : En 2017, le solde migratoire s’établit à + 155 000 personnes, après + 65 000 en 2016. Les entrées d’immigrés sont toujours plus nombreuses que les sorties ; leur solde migratoire (+ 198 000) est cependant en léger repli par rapport à 2016. Les sorties de non-immigrés sont à l’inverse plus nombreuses que leurs entrées ; l’écart se réduit toutefois en 2017, sous l’effet d’une nette baisse des départs à l’étranger des non-immigrés. Depuis 2006, le solde migratoire des immigrés augmente (+ 21 %), porté notamment par celui des immigrés mineurs. Celui des non-immigrés provient essentiellement des jeunes de 18 à 29 ans, notamment durant leurs études. En 2019, 385 000 personnes sont entrées en France, dont 273 000 immigrés.

Partagez ...

16 réflexions sur “Démographie et immigration, 2 sujets tabous”

  1. marcel duterte

    « Bien sûr que la question de l’immigration est un sujet tabou !
    Et surtout chez les racistes. Eh oui, il faut bien appeler un chat un chat ! »

    A vous lire , dès que l’ on veut réguler fortement une immigration s’ assimilant maintenant à une invasion démographique , on est un raciste et pourquoi pas un fasciste .
    Je crois avoir lu dans un de vos commentaires que vous habitiez dans les Pyrénées , région magnifique mais peu densément peuplée : il est évidemment très facile d’ accuser les autres de racisme quand on n’ a pas à subir soi-même les innombrables actes de malveillance occasionnés par toujours les mêmes à savoir les afromuzz .

    1. D’autant que ceux qui accusent de racisme ceux qui veulent réguler l’immigration oublient de préciser que les pays dont proviennent ces migrants refusent eux-mêmes l’immigration sur leur propre sol ! Voir jettent des migrants dans le désert comme au Maghreb ! En outre, ils oublient de préciser que la plupart des migrants sont hors la loi, car ce sont des migrants clandestins ! Autrement dit, ils bafouent les lois internationales concernant l’immigration !

    2. Définitions LAROUSSE
      —————————-
      – racisme
      1. Idéologie fondée sur la croyance qu’il existe une hiérarchie entre les groupes humains, autrefois appelés « races » ; comportement inspiré par cette idéologie.
      2. Figuré, par exagération. Attitude d’hostilité systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes : Racisme anti-jeunes.
      —————————–
      – fascisme (italien fascismo, de fascio, faisceau)
      1. Régime établi en Italie de 1922 à 1945, fondé sur la dictature d’un parti unique, l’exaltation nationaliste et le corporatisme.
      2. Doctrine ou tendance visant à installer un régime autoritaire rappelant le fascisme italien ; ce régime lui-même.
      3. Attitude autoritaire, arbitraire, violente et dictatoriale imposée par quelqu’un à un groupe quelconque, à son entourage.

      1. Ce n’est pas une croyance, c’est un constat ! Vous dites que les africains sont les premiers a avoir peuplé la terre ! Hors si les africains étaient aussi intelligents que les asiatiques surtout avec autant de milliers d’années d’avance sur les autres civilisations, alors ça ferait longtemps que les africains devraient être ultra avancés sur le plan technologique ! Et ce n’est pas le cas ! Ce n’est pas parce que des idéologues rédigent des dictionnaires que la réalité de différences d’intelligence entre les races n’existent pas réellement dans les faits et dans la réalité ! Combien de brevets africains ? (le peu de brevets africains proviennent d’anglais blancs d’Afrique du sud dont ils ont pris la nationalité, sic !)

      2. marcel duterte

        J’ assume sans problème le terme raciste et m’ en porte bien mais le terme fasciste est inopportun dans mon cas : (socialisme nationaliste de type belliciste) ultradroitiste antigauchiste serait plus adapté
        Bga 80 explique qu’ il ya bien des races supérieures à d’ autres , la race blanche sans les muzz et la race jaune 😀😀 .

        Modération à Marcel
        il n’y a pas de races supérieures à d’autres ,c’est ce qu’a démontré amplement les études scientifiques de la biologie, ni même de civilisation supérieures à d’autres, c’est ce qu’a démontré amplement toutes les études ethnologiques des sociétés.

    3. @ MARCEL DUTERTE ( À 11:58 )
      Le fait que ma région soit peu densément peuplée n’y change rien. Le racisme existe aussi du côté de «chez moi». Je le vois quasiment tous les jours, ne serait-ce qu’en discutant. Je le vois très bien le lendemain des élections, avec ces résultats du RN dans des petits bleds où les gens ne voient « les afromuzz » qu’à la télé.
      Pour dire si la misère est grande, du côté de «chez moi» aussi… dans certains coins si vous n’êtes pas de la vallée… vous êtes un étranger.
      Le racisme, c’est le summum de la Connerie humaine.

      1. marcel duterte

        Ils ne voient pas les afromuzz dans leur région mais voient bien les dégâts que ces gens causent dans d’ autres régions et leur méfiance est donc entièrement justifiée .
        Appelez racistes ceux qui luttent et lutteront de plus en plus férocement contre la racaille afromuzz envahisseuse , peu importe : perso, je les appelle des résistants .
        Inutile de dire que tout ceci se terminera mal dans les territoires franaçis occupés par les racailles : je n’ en dirai pas plus .
        Affaiblir puis détruire un pays fait partie du plan des mondialistes : les afromuzz les aident puissamment .

  2. Pour les retraites, et la fumeuse réforme, là encore il est faux de dire qu’il y a un débat.
    Non, il n’y a pas de débat ! Cela fait maintenant des décennies que tous les 5 ans environ on nous ressert une nouvelle réforme du système des retraites.
    Et c’est toujours la même chanson ! On nous re-re-explique le fameux Déséquilibre, entre les actifs qui cotisent et les retraités qui vieillissent, toujours plus, on nous re-redit que vu que l’espérance de vie augmente il est logique de travailler plus longtemps et patati et patata.
    Et que DONC il n’y a pas trente six solutions, bref qu’il n’y en a qu’une : BOSSER PLUS !
    Toujours plus ! Le Top étant bien sûr de bosser, et cotiser, jusqu’à la mort.
    Du côté des opposants à la fumeuse réforme c’est pareil, toujours la même chanson !
    Et manière de dire NON, toujours la même “solution“, marcher gentiment dans la Rue.
    Et derrière tout ça il y a Elon Musk qui rigole.

    1. Arrêtez l’escroquerie avec cette retraite à 60 ans ! Pourquoi un tel brouhaha franchement ? Explication, il faut cumuler 40 années minimum d’années de travail pour percevoir une retraite décente ! Hors le plus souvent les jeunes font des études longues qui les maintiennent en université jusqu’à au moins 25 ans, bref n’entrent pas généralement sur le marché du travail avant l’âge de 25 ans, autrement dit de base leur retraite ils ne l’auront pas avant l’âge de 65 ans ! (25 ans + 40 ans) Et encore sans compter les périodes de chômage qui vont se greffer tout au long de leur parcours professionnel qui vont étendre leurs annuités au-delà de 65 ans ! Alors les syndicats et les baby-boomers manipulent les jeunes pour qu’ils manifestent à leur place tout ça pour défendre leurs propres retraites et non pas celles des jeunes qu’ils envoient au casse-pipe place République !
      Honnêtement, reporter l’âge de retraite à 65 ans ça change quoi pour les jeunes ?

      1. Pourquoi ce brouhaha ? Demande donc ça à ta Marine nationale, qui elle aussi “défend“ la retraite à 60 ans. Enfin quand ça l’arrange. Ta Marine qui, et en même temps, souhaite relancer la natalité. Parce que bien sûr, pour elle comme pour Toi, il n’est pas question de devoir recourir à l’immigration, fusse t-elle “choisie“. L’immigration pour palier à ce manque de cotisants. Pour ramasser les poubelles… pour garder les gosses des français “de souche », qui comme on sait travaillent eux… pour s’occuper des vieux dans les Ehpad, etc. etc.
        Quant aux jeunes, j’en ai pas trop vu la semaine dernière dans la Rue. Trop froid probablement. Ceci dit tu résonnes là (comme un corps creux) dans le cadre du Système. Or, que ce soit pour les retraites, l’emploi, les inégalités etc. tant que nous nous obstinons à chercher des solutions dans ce cadre là, nous ne faisons que tourner en rond. Et à nous enfoncer, toujours plus. En attendant.

      2. Des migrants pour ramasser les poubelles ? Arrête cette propagande mensongère gauchiste ! Tous les éboueurs que je vois dans ma ville sont quasiment tous des français autochtones ! Y compris à la décharge puisque je m’y rends tous les ans pour balourder du barda ! D’autant que les éboueurs sont bien payés comparativement à leur qualification mais ils ont prime de risques par rapport à la santé ! Cette histoire d’eboueur c’est une ecuse bidon de gauche pour qu’on consente à accueillir toujours plus de migrants car ce n’est pas un boulot bien valorisé dans l’esprit des gens ! Et honnêtement vous allez nous faire croire que la France a besoin de plusieurs millions d’eboueurs ?

      3. Voilà à quoi ressemble le “débat“ lorsqu’on aborde certains sujets.
        Bien sûr que la question de l’immigration est un sujet tabou !
        Et surtout chez les racistes. Eh oui, il faut bien appeler un chat un chat !
        La France est vieillissante, c’est une réalité que personne ne peut nier. Pas comme le changement climatique. Alors au lieu de bouffer du Migrant, de nous dire ce qu’ils “nous“ coûtent en tonnes de béton (nombre de villes de la taille d’Angers, de Nice ou de Bordeaux), en tonnes de bouffe, et d’énergie pour les chauffer et patati et patata, essaie plutôt de rester dans le sujet.
        Le sujet, le problème, la question : Vu qu’ON ne veut pas faire de gosses… ET qu’ON ne veut pas d’étrangers… comment faire pour compenser ce déséquilibre entre les nombre d’actifs et de retraités ?

      4. (suite) Pour moi c’est tout simple, et c’est tout con.
        Vu que tout et n’importe quoi se doit d’être transformé en Pognon … ET que tout ce qui n’entre pas pas dans la sphère marchande (le sacro-saint Marché) est un manque à gagner pour le Capital … il ne nous reste plus qu’à bosser encore plus, toujours plus (productivité) et ce jusqu’à la mort. C’est là le rêve des capitalistes. Qui se foutent pas mal de savoir si ce sont de “bons français autochtones de souche“ ou des martiens qui créent les richesses qu’ils engrangent.

      5. On ne compensera rien du tout entre nombre d’actifs et retraités parce que pour commencer, la France a perdu plus de la moitié de son industrie ! On n’a aucune énergie fossile sur notre sol et encore moins assez de métaux ! Autrement sans énergie et sans matières premières à transformer en biens et services alors on ne risque pas de créer d’emplois ! Surtout que notre compétitivité est déplorable à cause de l’euro, de l’alignement du prix de l’électricité sur le gaz, de trop charges sociales ! Alors on ne risque pas de réindustrialiser notre pays ! Il n’y aucun emploi à offrir aux migrants puisqu’on a déjà du ma à en offrir aux français ! Ce ne sont pas les quantitative easing de migrants qui créent les emplois ! Mais des chefs d’entreprises, et encore s’ils ont accès à des matières premières et des énergies bon marché !

  3. L’extrême droite et la droite sont tellement englués dans leur fantasme visqueux d’implémenter la Servante Écarlate en France et de décider à la place des Françaises quoi faire de leur utérus qu’ils ont du mal à voir la vérité en face. Ils n’ont c’est vrai qu’une idée en tête, une politique nataliste forte ! C’est de la stupidité. L’augmentation du taux d’éducation des femmes, le transfert massif des populations rurales vers les villes, ont enclenché une transition démographique que rien n’arrête. En Franc, où malgré 100 ans de politiques natalistes, nous sommes revenus aux taux de natalité des années 30… Et le mouvement est mondial.

  4. En 2017 +150000 hbts soit l’équivalent d’une ville d’Angers supplémentaire qui a du être bâtie en France !
    En 2019, 385 000 personnes sont entrées en France, dont 273 000 immigrés. soit l’équivalent des villes de Nice et Bordeaux supplémentaires qui ont du être bâties en France pour accueillir ces populations !
    Bref, si on reprend les chiffres depuis 40 ans, on s’aperçoit que la France a du bâtir l’équivalent d’une grande ville supplémentaire chaque année ! Soit au bout de 40 ans, on a du bâtir 40 villes supplémentaires en terme de surface pour accueillir toutes ces populations supplémentaires !
    En outre, il faut davantage de nourriture et surtout importer toujours plus d’énergies pour chauffer ces populations et les faire rouler en bagnoles puisque ces populations vont vouloir de véhicules privés !!!
    Autant dire que ça va dégénérer sur notre sol lorsque les énergies fossiles seront complétement épuisées dans les décennies à venir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *