Des Verts allemands realos plutôt que fundis

Leur nouveau programme avait porté clairement la marque des « realos » (modérés) contre les « fundis » (radicaux). A quelques mois des élections législatives en Allemagne, les Verts adoptent des positions rendant possible une coalition avec les conservateurs. On verra le résultat le 26 septembre 2021. Voici quelques éléments de leur programme :

Réchauffement climatique : Une motion, qui n’a pas été retenue, souhaitait faire de l’objectif de 1,5 degré « le critère de toute la politique des Verts ». Plus vague, la formule finalement adoptée montre que les Verts se placent déjà dans la perspective de devoir faire des compromis afin de sceller un « contrat de coalition » avec la CDU-CSU.

Revenu universel. Celui-ci figure en toutes lettres dans son programme, mais comme un objectif de long terme dont la mise en œuvre ne sera possible qu’après une évolution par étapes du système de protection sociale.

Référendum. Les Verts ont décidé de renoncer à cet instrument qu’ils considèrent désormais comme « polarisant ». A la place, ils préfèrent encourager la formation de « conseils citoyens » sur le modèle de ce qui s’est fait en France avec la convention citoyenne sur le climat.

Politique étrangère et de défense. Sans aller jusqu’à approuver l’objectif fixé par l’OTAN à ses membres de consacrer 2 % de leur PIB à leurs dépenses militaires (l’Allemagne en est à moins de 1,5 %), la dirigeante écologiste n’en souhaite pas moins renforcer la Bundeswehr, en état de sous-équipement chronique. Les écologistes allemands n’ont plus guère de tabous à plaider pour une politique européenne de défense plus autonome vis-à-vis des Etats-Unis. Les Verts seraient prêts à participer à des opérations militaires européennes, alors en France, écologie consensuelle ou écologie de rupture ?

Quelques commentaires sur lemonde.fr :

YV : Plus le problème est urgent et demande des changements d’ampleur, plus le parti chargé de les porter renonce, le tout pour des considérations somme toute carriéristes.

Oscar : Tandis qu’en France, les verts s’interrogent sur une alliance avec l’extrême gauche ou pas d’alliance du tout… Et surtout pas d’alliance avec le centre, à savoir LREM, incarnation de l’enfer néo-libéral. Quand serons nous libérés de la matrice idéologique de mai 68, faite de libertarisme et de marxisme ?

Gf @ Oscar : Hulot a essayé. Demandez lui le résultat obtenu !

Zhkarojr : « Alliance » n’a pas le même sens au Palais Bourbon et au Bundestag. En Allemagne, un parti peut monnayer son alliance contre une participation réelle aux décisions politiques et un crédit que lui accorderont ses électeurs. En France, les alliés politiques sont systématiquement vassalisés, marginalisés dans le processus décisionnel et à souvent absorbés. La politique de notre pays est guidée par un esprit de parti-unique.

GGir : On peut lutter toute sa vie pour sa version de la société idéale sans ne jamais rien vraiment changer. Qu’a accompli l’extrême gauche en France ces 40 dernières années ? Le Sophisme de la solution parfaite dans toute sa splendeur.

Lecrapaud @GGir : vous avez le choix de vivre dans un monde à +2°C, +3°C ou +5°C. Visiblement vous choisissez la troisième option et les conséquences qui vont avec. Sur l’organisation de la société vous pouvez ergotez sur qui a raison, qui a tort. Avec le dérèglement climatique, ce qu’il faut faire et absolument pas faire devient de plus en plus visible

le sceptique : Il faut dire que le pauvre est une catastrophe pour la transition écologique. Il ne pense qu’à manger de la bidoche, acheter du low cost polluant, voter Brun ou Rouge plutôt que Vert. Une alliance avec les conservateurs peut aider à l’émergence d’un discours raisonnable : on travaille dur pour gagner sa Tesla en remerciant Dieu le Père de sa grâce, on refuse de grignoter une carotte bio en remerciant Mère Nature de ses dons.

Partagez ...

10 réflexions sur “Des Verts allemands realos plutôt que fundis”

  1. Comme par hasard hors sujet. L’UmPs et les électeurs en bikini, Stars Wars et Pekka Janhunen sur Cérès, Cheminade et le vin rouge de Picardie, Martine Aubry sur un dromadaire et Jean Passe sur un chameau. N’importe quoi !

    1. Ce n’est pas n’importe quoi, j’ai mis un article d’un agriculteur qui se réjouit du réchauffement pour pouvoir faire pousser des vignes en Picardie. Un autre article d’un astrophysicien qui annonce dans un journal scientifique qu’on pourra faire vivre 10000 fois plus de population sur Céres que sur Terre. Alors s’il y a n’importe quoi ce n’est pas mon avis mais leurs opinions !

      Ensuite va lire l’article d’aujourd’hui sur le Figaro intitulé « Réchauffement climatique : les prévisions alarmantes de Météo France » et surtout va lire les commentaires ! Il y a des gens qui se réjouissent du réchauffement par des commentaires du style « Ça tombe bien, j a>me pas le verglas. » ou encore « Blablabla je me méfie toujours de ce genre de prédictions apocalyptiques. L’homme s’est toujours adapté et il s’adaptera une fois de plus comme toutes les espèces vivantes depuis des millénaires. Et puis j’ai horreur du froid. »

      1. Bref, oui il y a plein de gens qui se réjouissent du réchauffement !

        Quant à Jacques Cheminade et ben va voir son site Solidarité et Progrès, voici ses promesses technologiques
        1/ Énergie illimitée pour l’humanité grâce à la fusion
        2/ Un train magnétique qui pourra faire Moscou/New York en traversant l’Atlantique :
        3/ Conquêtes de planètes
        4/ Production agricole dans des buildings !!! Bref créer des surfaces agricoles dans des immeubles pour augmenter la production par unité de surface

        Je n’exagère rien ! Cheminade en a publié des articles sur son site !

  2. Elle est belle l’écologie allemande, avec d’un côté les «realos» (modérés) et de l’autre les «fundis» (radicaux). Remarquons au passage qu’en France nous ne valons guère mieux. Les Verts «realos» sont réalistes, pragmatiques, modérés, cools, à la mode quoi. Ce qui anime ces «écolos» là, c’est le pouvoir. Et rien d’autre. Pour ça ils sont disposés à se marier avec les libéraux conservateurs. Misère misère.

  3. Bref les électeurs et surtout les élus UmPs ont la foi aveugle en la croissance éternelle et exponentielle ! Ils se voient déjà dans un monde à la Star Wars où chaque individu pourra avoir son vaisseau spatial avec des princesse Leîa qui se baladent en bikini dans les couloirs de leur vaisseau, avoir chacun sa voiture volante en plus de son vaisseau, ainsi qu’une dizaine de droïdes minimum pour les plus pauvres et bien au-delà pour les riches. Et toutes ces machines et voyages spatiaux seront obtenus par la fusion nucléaire (voir le site de Jacques Cheminade qui se lance dans ce genre de promesse dans les articles concernant la fusion nucléaire sur son site –> Et vous verrez que j’exagère rien en énonçant les promesses de ces techo-scientistes)

    1. Bon autant dire que des promesses politiques aussi rassurantes, les électeurs n’attendaient que ça pour ne plus avoir à culpabiliser de consommer comme avant… Bref, aucun programme écologique de sérieux ne sera entrepris, seuls les tarissements des ressources nous y forceront, mais toutes les énergies fossiles continueront de brûler à un rythme de plus en plus rapide jusqu’à épuisement, et à priori ce sera tant pis pour le climat… Les Umps conduiront la croissance jusqu’au bout de sa logique….quels qu’en soient le prix et les conséquences…

  4. Réchauffement climatique et tarissement des ressources les techno-scientistes n’en ont que faire ! En voici des preuves =
    1/ Tarissement des ressources = A lire sur le site « Ouest France » (article publié aussi dans d’autres presses) intitulé « La planète naine Cérès serait habitable pour les humains, selon un scientifique » et voici ce qu’il dit « Selon Pekka Janhunen, la planète naine pourrait accueillir une population 10 000 fois plus importante que celle de la Terre. »
    –< Rien que çà 8 milliards d'habitants x 10000 = soit 800 000 000 000 000 habitants que nos chers tech-scientistes nous promettent pour nous sortir d'affaire, faire vivre notre humanité de manière beaucoup plus nombreuse sur Cérès !

    1. 2/ Réchauffement climatique = A lire toujours sur Ouest France (mais on peut trouver l’article sur d’autres presses) intitulé = « Avec le réchauffement climatique, cet agriculteur a converti ses champs en vignes dans la Somme »

      –> Cet agriculteur se réjouit du réchauffement climatique, et voit une opportunité de produire du vin rouge en Picardie en exploitant des vignes pour remplacer ses betteraves ! Et voici même ses mots de conclusion je cite « Même si le dérèglement climatique vient avec ses aléas, c’est vrai que ça peut nous aider. Si on a des étés plus chauds, on aura des vins encore plus concentrés, donc c’est très positif »

      1. (suite)
        Voilà pour lui c’est très positif ! Et il n’est pas le seul ! Il n’y a plus qu’un pas à franchir pour que Martine Aubry se réjouisse à ce que l’on puisse procéder à l’élevage de chameaux et de dromadaires dans le Nord Pas de Calais ! Et oui, les gens qui vont considérer le réchauffement plus comme une opportunité positive seront plus nombreux que ceux qui vont le considérer comme un problème « Business of usual in the start up nation with UmPs »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *