droit dans le mur

Maintenant l’urgence écologique intéresse tellement LeMonde (14.06.2008) qu’il consacre pour la première fois deux pages à la rubrique « Environnement&Sciences ». Je décerne donc un « bravo », cependant mitigé aussitôt par l’omniprésence dans ce même numéro des publicités pour les bagnoles : deux pages par exemple pour le 1er diesel vainqueur aux 24 heures du Mans ! Quand « Le Mans coule dans nos veines », quand sur une autre page Renault présente son 4×4, que peuvent faire les personnes raisonnables qui disent qu’il faut rapidement sortir du tout-automobile ?

 

 Et quand je lis ce que dit DSK, notre nouveau directeur du FMI, subsidiairement socialiste, mon écœurement est total : « La seule réponse à la hausse des prix du brut passe par celle de la production, et nécessite d’exploiter de nouveaux champs pétrolifères ». Pas un mot pour parler des indispensables économies d’énergie, pas une pensée pour le réchauffement climatique entraîné par la combustion de pétrole, pas une seule réflexion sur le pic pétrolier qui va marquer incessamment sous peu la régression de la production de pétrole.

 Avec de telles publicités, avec de tes dirigeants, nous allons droit dans le mur, de plus en plus vite, au volant de nos petits bolides…

Partagez ...