La population mondiale au 1er janvier 2024

La Terre supporte aujourd’hui près de 8,1 milliards d’habitants, soit un peu plus de 80 millions de plus que début janvier 2023. Affolant, s’ajoute chaque année (naissances moins décès) beaucoup plus que la population française ! Au 1er janvier 2023, la France comptait 68,0 millions d’habitants dont 65,8 millions résident en France métropolitaine.

Notre nombre s’est accru de 1 milliards en 130 années (1800-1930), puis de 1 milliard tous les 22 ans sur la période 1930-1974, et de 1 milliard tous les 12 ans entre 1974 et 2022. Entre 2011 et 2022, il n’a fallu que onze années pour s’accroître d’un milliard supplémentaire, population qu’il faut pouvoir nourrir, loger et lui offrir quelques commodités. La lutte contre la pauvreté et la famine devient de plus en plus difficile.

Le taux de croissance moyen de la population mondiale est de 1 % actuellement, soit un doublement tous les 70 ans. La densité moyenne est de 61 hab./km² au niveau planétaire. La densité de la France est de 124. Si on prend une densité de 100 hab./km², cela veut dire concrètement qu’un individu n’a qu’un carré de 100 mètres de côté pour satisfaire tous ses besoins…. et laisser un peu de place pour la biodiversité. Un individu à l’hectare, c’est une bonne image de l’état de surpopulation humaine, une situation ingérable et invivable dans la plupart des territoires.

Voici la compilation des différentes sources statistiques sur le blog « économie durable »

http://economiedurable.over-blog.com/2023/12/la-population-mondiale-au-1er-janvier-2024.html

Estimation de la population mondiale au 1er janvier 2024

en millions d’habitants et en début d’année

Sources                                          2023              2024            Progression

Countrymeters                               8 047             8 147          +  100  soit  + 1,2 %

Durzame Demografie  (*)               8 000           8 082          +   82  soit  + 1,1 % 

Earth Clock                                    8 204           8 114          +   90  soit  + 1,1 %  

INED (**)                                        8 009           8 075          +   66  soit  + 0,8 %

PopulationCity.world                        7 973           8 055          +   82  soit  + 1,1 %  

Population.io                                  8 010           8 082          +   72  soit  + 0,9 %      

Population mondiale.com               8 011           8 099          +   88  soit  + 1,1 %

Terriens.com                                  7 916           7 989          +   73  soit  + 0,9 %

US Census Bureau                        7 943           8 020          +   77  soit  + 1,0 %

Worldometers                                8 009           8 082          +   73  soit  + 0,9 %

________________________________________________________________________________

Moyenne :                                     7 994          8 075           +  81   soit  + 1,0 % 

_______________________________________________________________________________

La situation reste très contrastée entre les pays développés où la fécondité se situe désormais majoritairement en dessous de 2 enfants par femme et les pays les plus pauvres, notamment en Afrique et dans quelques pays d’Asie, où la croissance reste forte : plus de 4 enfants par femme en Afrique, plus encore si l’on retient la seule région subsaharienne.

Le niveau actuel de nos effectifs exclut déjà en pratique l’essentiel du monde sauvage.

Rappelons la tenue, le 25 novembre dernier, de la Journée Européenne de l’Écologie et de la Démographie. Il y a été notamment évoqué les liens entre démographie et réchauffement climatique, un sujet que les COP climatiques et le GIEC éliminent hélas presque systématiquement de leurs travaux. Ce fut encore le cas lors de la récente COP28.

Pour adhérer à l’association Démographie Responsable,

https://www.demographie-responsable.fr/

17 réflexions sur “La population mondiale au 1er janvier 2024”

  1. soudans bernard

    «  »le réel a bien eu lieu » »(merci michel Onfray » »et comme souvent chacun commente ce réel donc oui l’eau mouille et le feu brule !!j’aborde la question autrement:
    pourquoi, ? _ à cause des religions(multipliez vous…)
    _à cause du capitalisme qui a besoin de toujours plus de consommateurs…
    _a cause de la pauvreté qui nécessite des enfants pour aider les vieux…
    _à cause d’une stratégie( tres Africaine) faire beaucoup d’enfants pour les envoyer en Europe : sur 10 enfants,il y en a bien un qui franchira les obstacles ,colonisera
    le pays «  »d’accueil » » et ramènera sa famille (j’ai bp d’anecdotes Maliennes,ayant aidé des ongs au Sahel…
    Ayant » » bien nommé les choses » »(merci Camus) quelles solutions?
    _un assistanat raisonnable (pour 2 enfants ,rien apres)une aide au développement conditionné ,une fiscalité incitative et enfin une souveraineté efficace ….

  2. Si on compare l’évolution de la démographie galopante aux possibilités nutritives de la planète, c’est vraiment grave pour les humains qui vivront sur terre dès les années 2050…
    En effet, un organisme de l’ONU nous annonce chaque année qu’actuellement fin juillet, on a déjà consommé tout ce que la terre produit en une année, . Pour les pays développés, cette date est encore plus proche ( mars pour la Belgique).
    Une politique planétaire de réduction programmée de la natalité s’impose avec URGENCE, mais ceci va l’encontre des politiques économiques qui ne parlent que de croissance…sans voir le mur…auquel feront face les générations suivantes !
    Michel L.

  3. petite correction quant à la densité de la population mondiale: 100 habitants /km2, cela correspond à 1 habitant / 1 ha (10.000 m2: 1km2 = 100 ha)
    en valeur absolue… il convient de déduire le pourcentage de terres inhabitables…

  4. Ce qu’il faudrait, c’est arrêter de donner de l’argent aux gens qui ont des enfants. Au contraire, il faudrait que ceux qui ont des enfants payent tous les mois une certaine somme d’argent. Et plus ils en ont, plus ils devraient payer.
    En tout cas, merci à vous qui faites quelque chose car peu de gens osent le faire.

  5. Quand je vois ce que cet article (comme l’autre qui suit) suscite comme réactions, à moins que ce ne soient mes commentaires, ou les deux et en même temps, eh ben je ne peux que répéter ce que je disais hier À 20:06 :
    C’est intenable, ingérable, insupportable… que dis-je c’est affolant !
    L’ânée démarre bien, je nous la souhaite aussi folle que 2023.
    Et vive l’intell euh pardon, la connerie collective ! Misère misère !

  6. Au cours du 21 ème siècle, on aura des guerres épidémies famines de masse inéluctablement ! C’est simple, y aura t il assez de ressources pour chauffer tous les logements pour 8 à 10 milliards d’habitants ? Assez de ressources pour assurer la cuisson des aliments pour 8 à 10 milliards d’hbts ? Assez de ressources pour loger autant de monde ? Assez de ressources pour assurer leurs déplacements ? Assez de ressources pour assurer la production alimentaire en quantité suffisante ? Assez de ressources pour assurer les soins médicaux ? Bref, quand on sait que tout ce que l’on vient de voir est dépendant des énergies fossiles, et que ces dernières sont en voie de déplétion, il n’est pas très difficile d’imaginer la suite ! (Laisser place à l’imaginaire, disait il ! Hi hi hi !!)

    1. soudans bernard

      au 21ème,il fera assez chaud pour ne plus chauffer les logements,,on mangera souvent cru ou cuit au soleil,la basse température préserve les vitamines,,beaucoup dormiront a la belle étoile,on sera végétarien ,on n’ira plus chez le médecin pour des bobos qui souvent guérissent tout seul,on se déplacera à pied ou en vélo,on consommera moins et local ….on peut imaginer une sobriété «  »heureuse » » mais pour les «  »riches » » ce sera triste ,les très riches auront leurs réserves,les très pauvres aussi avec leur cannabis auto-produit…Bref c’est le «  »meilleur des mondes «  » qui nous attend,à moins qu’une pandémie,une guerre nucléaire,une météorite, une méga-éruption volcanique ….tout cela s’est déjà produit à petite échelle mais nous avons progressé depuis….en attendant ces jours meilleurs faites votre part…avec cohérence et optimisme,fut il déraisonnable.

  7. Pour compléter cette analyse ,je ne suis pas sûr que cette estimation de densité humaine sur la Terre globale de 61hab/km2 , soit calculée sur les terres exploitables. Prend-t-on en compte le sol inculte, désert chaut, désert froid, zones inondées , etc? Par exemple, au Canada, les 39 Mh habitent sur une bande de 100 km le long de la frontière sud. Tout le reste du territoire trop froid est inhabité et c’est le 2 eme pays mondial en superficie.

    1. Bonjour Tsp
      il s’agit de la densité par kilomètres carré de superficie des terres selon la Banque mondiale. Notez que cette densité considère la superficie totale d’un pays à l’exclusion de la superficie des plans d’eau intérieurs, grands fleuves et lacs.
      https://donnees.banquemondiale.org/indicator/EN.POP.DNST
      Vous avez raison de souligner que si on calcule la densité par rapport à la superficie cultivable, nous aurions des densités encore plus fortes. Le cas de l’Égypte est particulièrement frappant, ses 30 000  km2 de surface utile se resserrent autour du Nil où se concentrent ses 100 millions d’habitants. L’Égypte présente alors une densité utile de 3 300 /km2, une des plus élevée au monde, et non 110 selon la banque mondiale.

      1. La densité c’est la densité, une fois que tout le monde a compris comment elle est calculée etc. je ne vois pas ce qu’ON pourrait bien rajouter.
        Si ce n’est pour dire que la densité est bien plus élevée à Paris (20.360 hab/km2) qu’à Rochefourchat* dans la Drôme (0,08 hab/km2).
        Ben oui et alors ? Demandons-nous alors POURQUOI il n’y a pas plus de monde à Rochefourchat, en Lozère, dans la Creuse etc. POURQUOI les campagnes sont quasiment vides, les champs en friches, et POUQUOI les Vénézuéliens ne sont pas foutus de cultiver leurs terres, etc. etc. Mais que voulez-vous, c’est tellement plus facile de dire qu’il y a trop de monde.

        * Rochefourchat est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’agit de la seule commune de France habitée par une seule habitante en 2023. Cette dernière occupe la fonction de maire adjointe.

        1. La vraie question est de savoir QUI calcule la densité ? Quand elle est calculée par un gauchiste, on sait d’avance que les chiffres sont truandés, comme ceux du chômage, de la criminalité, de la délinquance, de l’immigration…

          A propos de chiffres, Churchill a donné la bonne réponse : « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées »

    2. Oui le cas est aussi vrai pour l’Afrique dont la densité est considérée comme plus faible mais où le Sahara occupe un tiers du continent faussant complètement l’analyse, en réalité les zones habitables sont déjà très habitées.

  8. C’est intenable, ingérable, insupportable… que dis-je c’est affolant !
    L’ânée démarre bien, je nous la souhaite aussi folle que 2023. 🙂

    1. Mais vous avez tout à fait raison Michel C, c’est exactement comme vous dites
      intenable, ingérable, insupportable !
      Donc ça ne sera pas tenu, ça ne sera pas géré, ça ne sera pas supporté.

      1. Mais non mais non, mais si mais si mon cher Didier ! Faut pas s’affoler comme ça nom de dieu, je nous donne rendez-vous dans un an. Et ON refera le Point. Et vous allez voir qu’ON va tenir, qu’ON va gérer, supporter et tout et tout. La Positive Attitude bordel !
        En attendant, mon cher Didier, amusez-vous à compter toutes ces questions en attente de réponse. Je vous dis pas le Nombre, c’est affolant !
        C’est vrai que c’est fou ça, s’en ajoute chaque ânée beaucoup plus que depuis que ce blog existe. Sacré Didier va, tout aussi bon que Manu. 🙂

        1. Didier BARTHES

          Faites quelque chose Michel C au lieu de sous entendre que sont ânes tous ceux qui ne partagent pas vos avis, écrivez, militez, désanonymisez-vous et vous verrez alors que vous serez exposé et chacun moquera vos idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *