Les métaux lourds veulent notre peau

Arsenic, cadmium, chrome, cuivre, mercure, nickel… Une liste impressionnante de métaux lourds aux multiples effets néfastes sur la santé est présente dans l’organisme de l’ensemble de la population française. Avec des dépassements des valeurs guides sanitaires pour l’arsenic, le cadmium, et le mercure. Ce tableau inquiétant est issu de la grande enquête épidémiologique Esteban (Etude de santé sur l’environnement, la bio-surveillance, l’activité physique et la nutrition). Le cadmium est cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction. C’est un toxique cumulatif , la dose s’accumule dans l’organisme dans le temps. Le cadmium est contenu dans les roches phosphatées utilisées pour fabriquer des engrais. Et la France est l’un des principaux consommateurs d’engrais phosphatés. Au point que leur utilisation est devenue la principale cause de contamination des sols au cadmium, et donc de l’alimentation, qui représente 90 % de l’exposition à cette substance pour les non-fumeurs.

Il est donc indispensable de vivre moins longtemps afin de diminuer l’effet toxique dans le temps de ces expositions multiples aux métaux lourds. Tout récemment, pour illustration, on a décidé réglementairement que pour les pesticides, un niveau de mortalité pour les abeilles inférieur à 10 % était acceptable. Il suffit de faire de même pour les humains, un niveau acceptable de mortalité pour que l’économie puisse continuer de fonctionner normalement…

Partagez ...

3 réflexions sur “Les métaux lourds veulent notre peau”

  1. – Cancers : 157.400 morts en France en 2018 (estimation ARC).
    – Maladies cardiovasculaires en France : 140.000 morts chaque année (soit 400/jour).
    – Covid-19 France : 111.197 morts depuis le début (Santé publique France au 05/07/2021)

    Nous savons que les plus vulnérables au Covid sont tout simplement les plus fragiles. Ce sont les vieux, les porteurs de comorbidités, obésité, hypertension, du diabète, cancers etc.
    Nous savons qu’au contraire le cancer frappe des jeunes en pleine forme, qui avaient une bonne hygiène de vie comme on dit, bref que le cancer ne fait pas de quartier. Nous connaissons les principales causes des cancers, ainsi que des maladies cardio-vasculaires, les profils des personnes atteintes etc.

    1. Esprit critique

      Oui, tout ça nous le savons, tous ces chiffres nous les connaissons.
      Oui mais voilà, ces temps-ci c’est le Covid qui fait le Buzz.
      Tremblez braves gens, nous sommes en guerre… qu’on nous a dit. Et ce n’est pas fini. Après Delta il y aura Epsilon et Caetera jusqu’à Zêta. Jour après jour on nous bourre le mou, toujours plus profond. Et pendant qu’on nous abuse avec le Covid, chaque jour on perd un peu plus de liberté. On oublie les cancers et les métaux lourds, et tout le reste et en même temps.

Les commentaires sont fermés.