Surpopulation, la faute aux machos et autres sexistes

Les populationnistes approuvent-ils cela :

– Chaque année, 7,3 millions d’enfants naissent d’une mère de moins de 18 ans.

– Ce phénomène des maternités précoces augmente le rythme de la croissance démographique.

– « J’étais toute petite quand on m’a donnée à mon mari. J’étais si petite que je ne rappelle même pas quand c’était. »

La grossesse précoce n’est pas le résultat d’un choix délibéré, mais d’une violation des droits de l’adolescente qui, mariée de force à l’âge enfant, est privée d’accès à des soins de santé et à l’éducation.

Chaque année, quelque 70 000 adolescentes meurent de causes liées à la grossesse ou à l’accouchement.*

Les populationnistes (ou natalistes) sont prompts à dénigrer les malthusiens, ceux qui sont en faveur d’une maîtrise de la fécondité. Pourtant leur point de vue d’une fécondité sans frein amène aux guerres, à la famine, aux épidémies, à l’exploitation des travailleurs, à la dégradation des ressources naturelles, à l’extinction de la biodiversité… et au rejet de la dignité de la femme.

* LE MONDE du 1er novembre 2013, l’état de la population mondiale selon l’UNFPA

Partagez ...

18 réflexions sur “Surpopulation, la faute aux machos et autres sexistes”

  1. il me parait evident qu il faut que la population de ce monde de fou decroisse sans cela je vous predit l enfer sur terre. il me semble que tout le monde devrait y reflechir car imaginè que nous nous reincarnons a l infini alors nous reviendront inexorablement. on ne fait pas rentrer 5L d eau dans une bouteille de 1L. ils disent croissance croissance moi je dit decroissance remettons des cheveaux sur nos route deja on respirera mieux faisont pèdaler les gents avec une paye pour faire tourner le module proprement. qu un president du monde soit èlu pour mettre tout le monde au pas.mais je rève pas vrai. une querre nuclèaire n est pas non plus la solutions car la radioactivitè ferais rage deja que le patrimoine gènètique par en couille. des fois je me demande comment ce fait t il qu on puisse encore rèspirer. que faire. si tout le monde etait comme moi j ai pas de gosses pas de voiture et beaucoup de mal a m integrer avec tout ces gents qui ne pense que fric fric qui un jour n aura plus de valeur et ne servira qu a allumer un feu si y reste un peu de bois. au secours je me noie perssonne n est du mème avis que moi. je vous invite sur mon blog. pour l instant ya rien mais je vais y publier une histoire qui decriras la terre les hommes dans 200 ou 300ans ame sensible s abstenir. et oui je fait des fautes mais si tout les malheurs des hommes etaient la. je deteste ces mec qui nous predisent que dans x siècles nous seront 700 milliard. je vous predient l horreur et la souffrance. mais si y en a 1 qui dèboule pour me parler de fautes et que tout va bien. cette sociètè n est plus tres viable a mon gout et j ai bien peur que ce soit le dèbut de l enfer. quand tu vois tout ces gents qui se rassure avec leur conneries de dieu et le père noèl aussi non.

  2. Je n’y repondrai bien sur pas, car y repondre serait reconnaitre qu’il puisse y avoir un rapport quelconque.
    Choquante, abberante, idiote, scandaleuse, schizophrenique, deshumanisante… mais aussi typique, revelatrice…les qualificatifs pour decrire votre « question » (qui n’en est pas une) seraient nombreux. Mais ca n’est pas le probleme. Il apparait clairement que vos conceptions sur ce qu’est l’humanite et sur ce qu’est le totalitarisme sont trop extremes -et extremistes- pour qu’essayer de continuer un dialogue avec vous puisse servir un but utile.
    Minoritaire sur votre blog, j’ai ete toujours bien recu par vous. Je vous en remercie. Je vais maintenant passer a autre chose que ce dialogue de sourds. Je vais passer mon temps a quelque chose de plus utile.
    Je rejoins ainsi les « Chers Disparus » du blog. Un salut particulier a Didier Barthes, dont j’ai apprecie le veritable desir d’engager une discussion, et a Marcel: malgres nos pugilats du debut, j’ai apprecie sa redaction, j’ai en outre appris le mot « impéritie » aujourd’hui grace a lui..
    Adieu et merci,
    Coq

    1. Pour l’histoire du permis de conduire et celui de procréer, voici l’avis de Paul Watson :
      « Je crois que les quatre cavaliers de l’Apocalypse seront les moyens qui vont servir à réduire notre population – famines, épidémies, guerres et troubles civils. La solution que je préconise est que personne ne devrait avoir d’enfants à moins de suivre une formation de six mois au cours de laquelle on apprendrait ce que cela veut dire d’être un parent responsable et au terme de laquelle on obtiendrait un diplôme certifiant que l’on est suffisamment responsable pour avoir un enfant. C’est une situation bien étrange quand on y pense. On a besoin d’un permis pour conduire une voiture, il faut un diplôme pour accéder à certains métiers. Pas pour avoir un enfant ! »
      in « Capitaine Watson, entretien avec un pirate » de Lamya Essemlali

  3. « quelle serait la différence de nature entre « permis de conduire » et « permis de procréer » »
    Je ne crois pas – j’espere en tout cas – que vous vous posez cette question serieusement. Si, par malheur, vous etes serieux, je n’ai plus rien a faire ici.

  4. Le neo malthusien n’ est en aucun cas totalitaire ou tyrannique mais on ne peut en dire autant des lapinistes qui nous font vivre en dictature démographique par réduction de l’ espace vital disponible et par dégradation de la biosphere .

  5. Vu l’ incroyable impéritie de l’ homme (politique par exEmple) , le scénario décrit par Didier Barthes (stérilisation forcée) sera une aimable plaisanterie à côté de ce que les élites (professeur Pianka) , adeptes de Malthus, feront pour réduire l’ effectif humain global .
    Guerres – famines dévastatrices – inoculation de maladies sous couvert de campagnes de vaccination seront des armes destinées à réduire la surpopulation .
    Je n’ai jamais cru en la capacité de l’ homme de changer par l’ entendement (à qques exceptions près) : il lui faut toujours se trouver au bord de l’ abîme pour modifier son comportement .

  6. J’aurais pu vous croire Biosphere si vous n’etiez pas le genial inventeur du « permis de procreer ».

  7. coq au vin tu as raison! après tout si c’est la merde à 8 milliards ca sera mieux à 20 pas vrai?! sombre abrutis! on est même pas foutu de nourrire convenablement la population actuelle, bien sur que c’est pas la faute de ces sales primitifs qui pensent encore comme des Néandertaliens…hein?!

  8. C’est un peu comme choisir d’aller subir les « tortures » du dentiste ou se contenter de soupe pour le restant de sa vie. Dans l’imaginaire enfantin le dentiste est du côté des méchants, et pourtant…
    Le Ça se couvre parfois des habits de la bienveillance.

  9. Il va de soi, Coq au vin, que quand j’écrivais  » accuser  » et plus encore  » condamner  » je parlais de leurs idées pas des hommes.
    Je persiste à penser que ces idées portent une lourde responsabilité, notamment celle d’avoir empêché, dès les années 1960 ou 1970 l’humanité de s’engager vers une politique générale de planning familial. Nous risquons maintenant des politiques beaucoup plus violentes dans le milieu de ce siècle et, qui plus est, après avoir détruit la biosphère.  »
    la politique de « l’enfant unique » en Chine, fort critiquée, risque bien de se généraliser dans un monde asphyxié par nos effectifs. Le report de mesures douces risque d’entraîner demain le monde vers des mesures beaucoup plus contraignantes (force fera loi quand nous serons 11 milliards). Et ceux qui ont proclamé une totale liberté de procréation risquent bien d’être indirectement ceux qui conduiront dans 50 ans à la mise en place de mesures liberticides. A ne pas avoir été prudent à temps ….
    L’humanisme est pour moi du côté de la modération la plus précoce possible c’est la meilleure façon de se prémunir d’un totalitarisme que comme vous je dénonce… et crains.

  10. « Accuser », « condamner »…. Ce vocabulaire de police et de tribunal ne vous est pas habituel Didier…et pour un « crime » futur qui plus est… Voila le risque totalitaire que je crains tant.

  11. « Accuser », « condamner »…. Ce vocabulaire de police et de tribunal ne vous est pas habituel Didier…et pour un « crime » futur qui plus est… Voila le risque totalitaire que je crains tant.

    1. Coq, ne détournons pas les mots de leur contexte. Il n’y a pas risque totalitaire de la part des néo-malthusiens qui veulent (comme « démographie responsable ») inciter les gens à maîtriser leur fécondité.
      Le totalitarisme est tout autre chose, un système global où il n’y a plus séparation des pouvoirs alors qu’il y a diffusion d’une idéologie hégémonique, répression et contrôle de la population, etc.

  12. Non Coq au vin, pas de tout cela, il suffit juste de les accuser (et hélas avec raison) d’être les responsables du futur écroulement de la biosphère. Cela suffit bien à les condamner.

  13. Non Coq au vin, pas de tout cela, il suffit juste de les accuser (et hélas avec raison) d’être les responsables du futur écroulement de la biosphère. Cela suffit bien à les condamner.

  14. Mais c’est absurde et completement idiot! Pourquoi ne pas nous demander si nous approuvons le viol pendant que vous y etes? Reflechissez deux secondes avant d’ecire ce genre d’aneries svp.
    Dans votre liste de la fin vous avez oublie d’accuser les non-malthusiens d’etre responsables de la chasse, des crottes de chien, du changement climatique, du tabagisme, du naufrage du Titanic, des morts de Verdun, de la victoire de l’Italie a la coupe du monde en 2006, du bruit des voisins, du mauvait gout des Alka-Seltzer, des problemes intestinaux, et de la separation des Beatles.

Les commentaires sont fermés.