Surpopulation… Mythe ou réalité ?

Surpopulation… Mythe ou réalité ?

une recension JNE de ce livre collectif par Laurent Samuel

https://www.jne-asso.org/2024/01/07/surpopulation/

« L’idée de ce livre collectif provient d’une désillusion personnelle, explique Michel Sourrouille. Je croyais que le passage, selon l’ONU, à 8 milliards d’humains le 15 novembre 2022 allait provoquer un choc médiatique et sensibiliser les populations au fait que 1 milliard de Terriens de plus ces onze dernières années, c’était beaucoup trop et beaucoup trop vite. À mon grand étonnement, cela n’a pas eu lieu. » Pour autant, Michel Sourrouille, auteur de nombreux livres de référence sur le sujet, ne s’est pas découragé, bien au contraire. Il a résolu de mobiliser une vingtaine de personnalités pour composer un ouvrage collectif qui apporte des éclairages variés sur ce sujet complexe.

Parmi les contributions, on notera en particulier celle de Didier Barthès, qui s’interroge sur les raisons du désintérêt des écologistes d’aujourd’hui pour la question démographique, alors même que ce thème était au cœur des réflexions de leurs « ancêtres » des années 1970. On retiendra aussi ce rappel de l’essayiste Antoine Bueno : « De la même manière que la surface d’un rectangle est égale à sa largeur fois sa longueur, notre empreinte écologique est égale à notre mode de vie multiplié par notre nombre. » Partisan d’une limitation des allocations familiales aux seuls ménages modestes, l’auteur de « Permis de procréer » (2019) et de « L’effondrement (du monde) n’aura (probablement) pas lieu » (2022) pose la question : « qui fait aujourd’hui des enfants pour payer moins d’impôts sur le revenu ? ». Sur le plan mondial, Antoine Bueno plaide avec raison pour un financement international du planning familial et pour des encouragements à la scolarisation des filles.

De son côté, Michel Sourrouille relate ses échanges infructueux avec les responsables de Greenpeace France pour faire supprimer, ou au moins modifier, un texte mis en ligne sur le site de cette ONG balayant toute responsabilité de la démographie sur la crise climatique, au motif que le « contrôle de la population mondiale » serait « une idée aux origines racistes ». Un texte toujours présent sur le site greenpeace.fr à l’heure où ces lignes sont écrites. Enfin, le physicien Philippe Waldteufel s’étonne de ce que « le résumé synthétique pour les décideurs du 6e rapport d’évaluation du GIEC, publié en mars 2023, ne dit pas un mot de démographie, qu’il s’agisse d’adaptation aux changements climatiques ou d’atténuation de ces derniers ».

Ce livre est dédié à la mémoire d’Alain Hervé (JNE), fondateur des Amis de la Terre France en 1970, qui, en tant que directeur de collection, avait publié en 1971 aux éditions Fayard « La Bombe P » de Paul et Ann Erhlich, livre de référence (controversé) sur le sujet, et à celle de René Dumont qui, dans son programme de présidentiable écolo en 1974, avait intégré la question démographique.

Notez que l’auteur, de cette recension, Laurent Samuel, est le fils de Pierre Samuel, qui avait écrit avec Alexandre Grothendieck la préface et la postface du livre d’Ehrlich, « La bombe P » (Fayard, 1972). Cinquante années ont passé et nos « élites » n’ont toujours pas conscience du monde (du monstre) que nous avons enfanté. Pourtant certains essayent de médiatiser la question démographique, sans grand succès pour le moment

14 réflexions sur “Surpopulation… Mythe ou réalité ?”

    1. Pourquoi un pays ? L’autre jour j’ai dit que notre réflexion ne devait pas s’arrêter aux frontières. Des endroits où la surpopulation n’existe pas ? Mais je l’ai déjà dit, ce n’est pas ça qui manque ! Exemple, Rochefourchat dans la Drôme, la seule commune de France habitée par une seule habitante en 2023.
      Seulement ON n’ânarien à foot de ce que je raconte. 🙂

  1. Esprit critique : « Comment réduire la population mondiale ? Personne sur ce blog ne semble capable d’y répondre… »

    Il faut être d’une mauvaise foi absolue alors qu’on est commentateur sur ce blog depuis une dizaine d’année pour ne pas savoir que les solutions à la surpopulation sont évoquées de multiples fois. Tapez « surpopulation solution » sur le moteur de recherche de ce blog, vous aurez les liens suivants :
    – Tout savoir sur la sobriété démographique
    – Pour une population à moins de 9 milliards en 2050 !
    – Féminisme, birth control et surpopulation
    – Solutions radicales pour surpopulation avérée
    (à suivre)

    1. (suite) Le problème de fond est celui-là, comme on ne veut pas agir aujourd’hui contre la surpopulation, nos lendemains seront terrible pour nos générations futures. Nos articles sur cette question des solutions qu’on ne veut pas voir comme le fait « Esprit critique ».
      on ne fait rien contre la surpopulation
      – Alerte surpopulation ! Bof, on s’en fout…
      – L’Ined ignore encore le mot « surpopulation »
      – La surpopulation absente de la primaire écolo
      – La Surpopulation, absente des résultats de la COP21
      – Surpopulation, tabou médiatique et lectorat
      – Surpopulation, sa perception en 1973 et 2021

    2. Esprit critique

      Mauvaise fois absolue… ben voyons. Je peux très bien vous renvoyez l’accusation mais je doute que ça serve à grand chose. Pour faire avancer l’intelligence collective. J’ai dit X fois (là encore À 18:18) que ce n’est pas la contraception accessibles à tou(te)s et l’éducation qui pourrait régler ce problème. Toutefois je suis POUR et vous le savez. Je n’ai peut-être pas lu tous vos articles sur le sujet mais depuis le temps je pense avoir compris ce que vous vous obstinez à vouloir nous faire comprendre. Nous sommes trop ! OK admettons. Et après ?
      J’ai tapé «surpopulation solution» et je tombe sur «Solutions radicales pour surpopulation avérée» (10 sept 2021)… que justement j’ai commenté. Nous voilà bien avancés.
      A moins que ces questions vous gênent (si oui pourquoi ?), que pensez-vous de ce que raconte Idriss Aberkane dans cette vidéo ? Comme des solutions proposés par cette école de commerce. Seraient-ce ça La Solution ?

  2. Esprit critique

    Sommes-nous trop sur Terre ? Et si oui, comment réduire la population mondiale ?
    Laissons tomber la première question, à quoi bon en rajouter, surtout quand ON n’a rien à vendre, même pas un petit bouquin, ce qui est mon cas. C’est seulement la seconde qui m’intéresse. Vu que personne ici ne semble capable d’y répondre… je suis allé voir ailleurs. D’abord dans une école de commerce… où ON ne manque pas d’imagination. «Supprimer l’essence ou du moins la diminuer drastiquement ; Promouvoir l’homosexualité et interdire l’utilisation de la fécondation in vitro dans les pays en voie de développement ; Développer la robotique et apparition de la reproduction par la science»… et j’en passe des meilleures.
    – Comment réduire la population mondiale ? ( ladissertation.com )

    En faisant toujours preuve d’esprit critique… écouter aussi Idriss Aberkane :
    – Comment réduire la population mondiale ? ( YouTube )

  3. Réalité bien sûr !

    Il y a deux approches possibles :

    – regarder l’histoire de nos effectifs
    – regarder la population d’une espèce comparable

    Dans les deux cas, notre surnombre saute aux yeux et la non durabilité de la situation en est la conséquence inévitable.
    Alors ou nous essayons de faire quelques chose ou nous nous drapons dans un humanisme de pure façade et nous préparons – dans les faits – une régulation par catastrophe.
    Est-ce cela que veulent les négationnistes de l’évidence ?

  4. « Surpopulation… Mythe ou réalité ? »
    A partir du moment où il y a déjà des famines, des sujets à la malnutrition qui s’additionnent à ceux de la famine et des ribambelles de miséreux, alors oui la surpopulation est déjà une réalité ! D’autant que tous ces miséreux qui crèvent la dalle ont aussi à terme de très lourds problèmes de santé par des carences alimentaires ! A savoir aussi, qu’avec les déplétions de ressources naturelles, dont principalement le pétrole, à terme les productions alimentaires vont se réduire, ainsi aggravant le nombre de miséreux qui crèveront la dalle… Bon rappelons qu’1 naissance supplémentaire = 1 consommateur supplémentaire qui dilapidera les ressources avec les déjà-nés, alors 1 million et 1 milliard de consommateurs supplémentaires par des naissances, ne peut qu’exacerber la dilapidation des ressources et multipliant aussi les pollutions.

    1. Tous celles et ceux qui s’opposent à la baisse démographique n’ont aucune solution à proposer pour subvenir aux besoins essentiels des individus naissants ! D’autant plus que ceux qui s’opposent au contrôle démographique, très souvent adhérent au droit à la paresse, suivez mon regard V V V , (et même les premiers à vouloir fuir les impôts) alors comment comptent ils prendre à charge toutes ces populations supplémentaires en se tournant les pouces ? Est ce réaliste de vouloir laisser augmenter la population mondiale alors qu’on ne parvient même pas à sortir de la misère des milliards d’individus déjà nés sur Terre ? Et qu’en plus de ça augmenter la population c’est augmenter les pollutions alors qu’on a franchit bien trop de limites sur les dégâts déjà infligés à l’environnement ? Il faut vraiment être aveugle ou être un fanatique d’idéologies obscures qui n’ont jamais fait leurs preuves pour nier la surpopulation !

      1. Toutes celles et ceux qui m’amusent avec la baisse démographique n’ont aucune solution à proposer… pour que j’arrête de rigoler.
        Est ce réaliste de vouloir nous vendre la baisse démographique alors qu’ON est incapable de répondre à une question toute con : COMMENT le YAKA ? D’autant plus quand ON sait que ce n’est pas en mettant la Pilule en vente dans les Monoprix, comme le conseillait Antoine il y a 60 ans dans ses élucubrations, ni en enseignant le port de la Capote dès la maternelle, que nous pourrions régler ce problème dès demain.
        Il faut vraiment être aveugle ou être un fanatique d’idéologies obscures qui ont déjà fait leurs preuves pour nier que la Surpopulation est, pour certains, une OBSESSION. Comme celle de la Croissance, celle des Migrants, du temps qui passe et j’en passe.
        Une vieille obsession d’ailleurs. (Le poids du nombre : l’obsession du surpeuplement dans l’histoire – Georges Minois, 2011)

  5. – « Surpopulation… Mythe ou réalité ? » (Titre)

    Je croyais que la question avait été définitivement tranchée lors de la précédente (re)présentation…
    Eh ben je me suis trompé. La Question reste toujours en suspens.
    Malgré ces 22 réflexions particulièrement éclairantes et éclairées :
    ( “SURPOPULATION… Mythe ou réalité ?” Biosphère novembre 2023 )
    Mon dieu quel suspense ! Ah que j’ai hâte de savoir !
    Je cours pour acheter ce livre et voir les tenants et aboutissants exposés. 🙂

  6. – « Je croyais que le passage, selon l’ONU, à 8 milliards d’humains le 15 novembre 2022 allait provoquer un choc médiatique [etc.] À mon grand étonnement, cela n’a pas eu lieu. »

    Comme quoi faut pas se moquer de ceux qui croient au Père Noël, et/ou au petit Jésus. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *