COP27 : Vive les énergies fossiles !

La conférence mondiale sur le climat (COP27) s’est achevé ce dimanche 20 novembre 2022. Elle a reconnu pour la première fois la nécessité d’aider financièrement les pays les plus vulnérables, elle a échoué faute d’accord sur les énergies fossiles. La COP27 a répondu aux symptômes de la crise mais pas à ses causes. Le texte mentionne seulement que les pays s’engagent à accélérer la réduction de l’utilisation du charbon et la sortie des subventions « inefficaces » aux énergies fossiles, la même promesse que celle prise l’an dernier. Le pétrole et le gaz ne sont pas évoqués, alors que l’atteinte de la neutralité carbone implique de ne plus construire aucune installation fossile.

La présidence égyptienne a produit un texte qui protège clairement les pétro-Etats et les industries des combustibles fossiles alors que les promesses des Etats mettent la planète sur une trajectoire de réchauffement climatique de 2,5 °C à la fin du siècle. La conférence avait accueilli un record de 636 lobbyistes de cette industrie et a donné lieu, en coulisse, à la conclusion d’une vingtaine de contrats de gaz.

Le point de vue des écologistes

Donc 27 années pour éviter sciemment de lutter contre le réchauffement climatique. Nos génération futures vont souffrir, et les plus vulnérables mourir de façon très prématurée.

Nos archives sur ce blog biosphere montrent que les parlottes diplomatiques ne servent à rien. A croire qu’on veut que des militants exaspérés fassent sauter des centrales thermiques…

Echec de la COP13 à Bali

le fiasco de Copenhague (COP15)

les trois chiffres clés, zéro / zéro / cent (COP20 à Lima)

2COP21 : accord préparatoire de Bonn, le fiasco

COP21, encore un succès d’apparence, le 21ème ! (Paris)

La COP 22 s’achève à Marrakech sur un bide

COP23, vingt trois années de blabla climatique (Bonn)

COP24, une mascarade sur le climat, un échec avéré (Katowice)

COP25, des résultats insignifiants

COP26, un sommet pour VIP, bilan nullissime

Partagez ...

4 réflexions sur “COP27 : Vive les énergies fossiles !”

  1. – « La conférence avait accueilli un record de 636 lobbyistes de cette industrie et a donné lieu, en coulisse, à la conclusion d’une vingtaine de contrats de gaz. »

    Pour les couillons qui n’auraient toujours pas compris : BUSINESS AS USUAL !
    636 cette année, contre 503 l’an dernier à Glasgow …
    Parions que dans un an, au soir de la 28ème aux Émirats arabes unis… le record sera battu.

    1. Michel C, nous vous remercions d’apporter régulièrement des approfondissements d’analyse à nos articles.
      Certes il y a peu de commentateurs à part vous sur ce blog pourtant dédié à tous les écologistes,
      mais nous préférons la qualité à la quantité en bon malthusien que nous sommes au fond…

      1. Merci Biosphère pour ce remerciement.
        Tant mieux si mes “approfondissements d’analyse“ peuvent participer un tant soit peu à faire progresser cette fameuse intelligence collective. Ou ne serait-ce déjà que l’intelligence tout court des quatre pelés et un tondu que nous sommes. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour vous demander comment vous expliquez cette si remarquable audience.
        Pour ce qui est de qualité et de la quantité… je sais que ça la fout un peu mal pour un décroissant… mais j’avoue qu’il m’est assez difficile de marier les deux. Pour ce qui est du blablabla ! Oui je le con fesse, je suis un grand bavard. Toutefois, remettez ça dans le contexte d’un débat, ou “débat », sur un plateau télé par exemple, et vous verrez que ce que je raconte-là ne fait que 30 secondes. 🙂

  2. Quackosorus 20/11/2022 – 17h19 sur lemonde.fr
    Je crains qu’un véritable terrorisme motivé par l’écologisme (ou devrais-je dire par l’envie de voir survivre sa propre espèce) finisse par devenir mainstream. Il ne faudra pas réfléchir très loin pour comprendre son origine (la tartufferie de ces dirigeants incapable de saisir l’importance de l’enjeu et son urgence). Nous avons tous une responsabilité dans cette affaire malgré tout, et j’ai honte de voir mon espèce incapable de s’attaquer à ce problème dont nous avons pourtant désormais pleinement conscience.
    Pendant ce temps, la page d’accueil du monde est rempli d’articles liés au Mondial de la Honte, ce qui personnellement ajoute a mon désespoir et à ma résignation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.