démocratie nucléaire à la suédoise !

Ainsi va la démocratie, qui dit « sortir du nucléaire » un jour et son contraire le lendemain. En 1980, les Suédois avaient choisi 2010 comme date butoir pour le démantèlement du nucléaire. Nous sommes en 2010 et le parlement suédois vient de voter en faveur du remplacement des dix réacteurs nucléaires du pays lorsque ceux-ci seront arrivés au terme de leur durée d’exploitation. Alors qu’un référendum  en 1980 permettait d’abandonner le nucléaire, une loi prévoit maintenant l’abandon du démantèlement (« La Suède fait volte-face », LeMonde du 19 juin). Vox populi n’est pas la voix de Dieu ! Comment s’y retrouver ?

Sur 10 commentateurs de l’article du Monde, 8 sont le fait de pro-nucléaires qui crient déjà victoire de façon concertée :

– Le nucléaire fait quand même moins de dégâts que le pétrole.

– Lucide réalisme de la Suède. Loin du « politiquement correct écologiste ».

– Rattrapés par la réalité…

– Il est peut-être temps que la France engage le même débat courageux et décide de renouveler son parc de centrales nucléaires, voire de l’élargir, avant qu’il ne soit trop tard …

– Décision de bon sens. Pas d’alternative au nucléaire aujourd’hui. La bêtise a été d’arrêter Superphénix…

– ça sent la fin du pétrole, bientôt on reparlera de la surgénération à cause du faible stock mondial d’uranium.

– La seule réponse crédible pour l’Occident à l’explosion de la demande d’énergie est le nucléaire, voir aussi : Radiation and Reason: The Impact of Science on a Culture of Fear

– Nous savons maintenant – Radiation and Reason: The Impact of Science on a Culture of Fear – que le nucléaire a été diabolisé et qu’il présente, pour le moment la seule alternative sérieuse au pétrole…

Le débat paraît donc « ouvert ». Mais pour nous il est réglé, les Suédois aujourd’hui font la même erreur que Sarkozy, le nucléaire n’a pas d’avenir : le lobby pro-nucléaire n’a pas d’argument. La preuve ? Les commentaires ci-dessus s’expriment seulement en termes incantatoires.

Partagez ...

5 réflexions sur “démocratie nucléaire à la suédoise !”

  1. @ Henri Dumay
    Notre post de demain constituera un raisonnement sur le fond. Pour le moment, nous constatons qu’aucun commentateur pro-nucléaire, sur lemonde.fr ou sur ce blog, n’a abordé d’argument défendant le nucléaire. Votre propre commentaire ne fait pas exception. Dommage !

  2. J’avoue que je ne comprends pas la logique de ce post.
    Faire une selection de commentaires et en deduire que les pro-nucleaire n’ont pas d’argument et d’une fausseté intellectuelle grave.
    Cela convient a discrediter une théorie car certaines des personnes croyant a sa veracite ne sont pas malin.
    Grace a cette chronique, je peux affirmer avec la meme logique que les anti nucleaires n’ont aucun argument valable, la preuve cette chronique. Bon c’est un raisonement circulaire qui ne vaut rien, cela montre ce que je pense de cette chronique

  3. Les nucléocrates ont tort de se réjouir, la décision de construire de nouvelles centrales est un leurre : en décidant qu’aucun argent public ne sera attribué, les autorités suédoises ont en réalité enterré tout projet industriel. De plus la loi fait porter aux propriétaires des réacteurs une responsabilité totale en cas d’accident. Les investisseurs potentiels se rappelleront qu’en 2006 un court circuit avait provoqué le black-out d’un réacteur suédois à Forsmark. Deux générateurs de secours ayant refusé de démarrer pendant plus de 20 minutes, le cœur du réacteur nucléaire n’avait plus été refroidi suffisamment. Selon un ancien responsable de cette centrale, « c’est l’événement le plus dangereux depuis Harrisburg et Tchernobyl ».

    Comme d’ailleurs aucune compagnie d’assurance ne couvre le risque nucléaire, il faut être fou ou techno-dévot pour croire en l’avenir nucléaire.

  4. Ohhh trop dur!! les écolos pleurent la chasse aux émissions de CO2. Oui, il faut moins de nucléaire pour que le CO2, il soit partout, que les pluies acides brulent les forets, et que les tempetes brisent nos villages .Vite ! des centrales à charbon partout!!!

  5. Vous qui ne prenez même pas la peine d’argumenter votre propos, êtes encore moins crédible que les « incantateurs » que vous dénoncez. Quand à la réponse « coordonnée », faudrait il encore le prouver, mais les faits n’ont pas l’air d’être le soucis sur ce blog…

Les commentaires sont fermés.