électricité coupée, plus rien ne fonctionne

L’effondrement de la société thermo-industrielle se profile plus vite qu’on n’aurait pensé.

Électricité : délestages tournants, trains et métros annulés, écoles fermées… le gouvernement demande aux préfets d’anticiper d’éventuelles coupures.

LE MONDE avec AFP : Le texte sert à « finaliser la préparation du pays ». Les délestages tournants, de deux heures au maximum, pourraient concerner 60 % de la population et surviendront aux moments des pics de consommation. les coupures auraient lieu aux moments des pics de consommation, entre 8 heures et 13 heures, et entre 18 heures et 20 heures. Avec comme inconvénient pour les écoles susceptibles d’être délestées, qu’elles soient privées de lumière, chauffage et alarme en matinée. Le ministre de l’éducation nationale, Pap NDiaye, a confirmé la fermeture des écoles le matin en cas de coupure d’électricité.certains trains ou métros pourraient être annulés pour éviter d’avoir des passagers bloqués en pleine voie. Orange a prévenu mercredi que les coupures d’électricité et donc du réseau mobile français cet hiver auraient un impact sur « l’accès aux services de numéro d’urgence ». La cellule interministérielle de crise travaille aussi à un scénario de black-out.

Le point de vue des écologistes

04171 : On apprend donc que le réseau de téléphonie mobile pourrait être indisponible. Beaucoup de foyers n’ont plus de ligne téléphonique analogique. Et on a commencé a démanteler le réseau téléphonique cuivre (rtc). Donc il va y avoir des appels aux 15/17/18 qui seront manqués cet hiver.

Ne pas croire et penser que : La fragilité du numérique dépendant de l’alimentation électrique ! Tout est en place pour se retrouver dans le noir, quand il n’y aura plus d’informations, plus de communications possibles, fibre éteinte, on ne fera pas comme avant parce que l’on nous a inventé « le progrès » qui a effacé la ressource de faire sans.

Pourquoipasmoi : C’est beau la décadence… Dans le temps on disait qu’avec les écolos on devrait s’éclairer à la bougie. On les a écouté, on y est arrivé…

Tyrion : En 1973, des hommes politiques influents s’étaient engagés face aux français, nous allons construire 50 centrales nucléaires mais vous aurez de l’électricité tous les hivers. Depuis, ces hommes politiques ont disparus et on parle de coupures de courant en cas de besoin. EDF est au bord du gouffre avec la fuite en avant pour construire des EPR hors de prix. Framatome a été récupéré par EDF après le désastre d’AREVA. Pour faire la jointure en janvier, EDF est en train de remettre en route des centrales au fuel, c’est retour vers le passé. Les allemands cherchent du gaz russe et du lignite. Vivement Iter, date inconnue, ardoise inconnue, fiabilité inconnue.

Bkaa : La situation interroge, certes, au niveau des choix politiques énergétiques d’EDF, le nucléaire etc. mais il serait temps de réaliser aussi que nous consommons trop d’électricité. Nous avons (certains plus que d’autres, mais globalement) trop d’appareils électriques, trop de luminaires, cuisine tout électrique, ballon d’eau chaude surdimensionné, des villes et des zones commerciales suréclairées, des entreprises et bureaux itou, des datas centers 24h/24h etc etc. Tout ça nous mène depuis des années dans le mur. On y est.

Marsouin-Pte : Faut-il remettre au goût du jour l’utilisation des signaux de fumée en cas d’urgence ? Et pour les utilisateurs compulsifs de véhicules électriques, penser à investir dans l’achat de chars à bœufs.

Ours : C’est officiel, la France rentre dans le club très prisé des pays du tiers monde ! Pas de panique, Paris-centre sera épargné.

Eric Eustache : Cela me fait un peu sourire car je travaille régulièrement en Afrique depuis 30 ans et, là-bas, tout le monde est habitué aux coupures, même dans les capitales. Personne n’est jamais prévenu et les coupures peuvent durer de 2 heures à .. 15 heures d’affilée. Beaucoup plus embêtant, les coupures d’eau : raison pour laquelle dans toutes les salles de bain vous trouvez une bassine ou un seau d’eau, régulièrement approvisionnés. Et on apprend très vite à se laver avec un godet dans une main, le savon dans l’autre !

Cagouillard : Au fait la généralisation des voitures électriques, c’est pour quand déjà ?!

Partagez ...

6 réflexions sur “électricité coupée, plus rien ne fonctionne”

  1. Ah le sujet électricité je l’attendais ! Alors vous avez vu ITER cette semaine ? Une des machines dont chaque segment mesure 18 mètres de haut pour 1350 tonnes est sujet à des fissures ! Et j’ai gagné mon pari ! Alors vous avez vu le délai des experts pour les réparations de ces fissures ? 5 ans ! Or je disais que les chefs et ingénieurs du projet mentaient en affirmant que la Fusion remplacerait la Fission, qu’on serait contraint de préserver la Fission au cas où la Fusion serait en panne, car on aurait besoin d’une énergie de relais pour réparer la Fusion car un délai qui mettrait plusieurs années. En l’occurrence va t on réparer les centrales à fusion tous les 2 ans d’usage par 5 ans de travaux à chaque fois ? En sachant que les Cellules Tritigènes ne couvrent pas entièrement les parois, et que les disruptions endommagent rapidement les parois ?

    1. Là j’ai encore des preuves que ce projet est trop complexe pour être durable, trop complexe pour pouvoir être crédible ! D’ailleurs on peut trouver sur Internet un rapport écrit par Jean Pierre Petit intitulé « ITER Chronique d’une faillite annoncée »
      Et encore ne parlons pas de l’addition de ces réparations ! On nous annonce 1 milliard d’euros, mais avec Iter on a l’habitude a ce que la facture soit le quadruple au bout du compte ! Iter c’est comme chez le garagiste, on nous présente un devis peu coûteux puis finalement on se retrouve à la caisse à devoir payer 4 fois plus qu’annoncé ! Pour rappel Iter devait coûter 5 milliards or nous en sommes déjà à 20 milliards d’euros ! Alors que cette machine ne nous a même pas encore fourni en électricité de quoi faire fonctionner une ampoule sur une lampe de chevet qu’il faut déjà la réparer pendant 5 ans juste pour quelques fissures !

    2. Bref celles et ceux qui veulent encore croire en la religion scientiste d’Iter peuvent fermer les yeux, croiser les doigts, serrer les dents puis y croire très très fort pour prier que ça fonctionne !
      Dénonçons ce projet absurde qui détruit notre environnement ! Pour Iter, le site comprend aussi 20 installations nucléaires de base, 480 bâtiments ! Le site ITER à Saint Paul-lez-Durance, dans le département des Bouches-du-Rhône, s’étend sur une surface de 180 hectares. Sa plateforme de 42 hectares, dont le terrassement a été achevé en 2009, mesure un kilomètre de long sur 400 mètres de large, soit l’équivalent de soixante terrains de football. Et ce bordel qui pèse plusieurs milliers de tonnes n’est même pas capable de faire fonctionner une ampoule et encore moins de manière rentable !

    3. Ben oui, ce qui fonctionne sur le soleil et les étoiles dans le vide sidéral , ne fonctionne pas nécessairement sur terre .
      Cela va rabattre le caquet du bipède scientifique ultra arrogant et cela me réjouit .
      Je pense qu’ ils n’ arriveront jamais à leurs fins 😁😁

      1. Et bien sûr, là encore, vous vous réjouissez à la seule idée du désastre.
        Non pas que pour moi l’échec d’ITER soit un désastre, pour moi ITER reste tout simplement une folie. Si encore elle n’était que financière !
        Et je dirais la même chose du nucléaire en général, de l’état pitoyable de notre parc Cocorico, des nouveaux EPR que notre Manu veut rajouter, de la “gestion“ des déchets etc.
        Peut-on se réjouir… s’esbaudir… devant une telle réalité, devant tant de folie ? De quoi faut-il être atteint pour en être arrivé à se réjouir, s’esbaudir… et bander pourquoi pas… à la seule idée du Désastre qui nous pend au nez ?

  2. On nous parle d’un test technique… je me demande si ce n’est pas plutôt un test politique.
    ET si je ne craignais pas de me faire épingler pour complotisme… j’oserais même dire que je me demande si ce n’est pas fait exprès. Trop fort le Manu, d’une pierre deux coups !
    La «sobriété» et le nucléaire et en même temps !
    – Nucléaire: Macron annonce la construction de six nouveaux réacteurs EPR ( Libération )
    N’empêche que j’ai hâte que la lumière revienne. Faudra donc que j’attende 2035… 🙂

Les commentaires sont fermés.