1,4 milliards de Chinois, et ça ne suffit pas

En Chine, la procréation médicalement assistée est réservée aux couples mariés, ce qui force les célibataires à recourir à des cliniques à l’étranger. LE MONDE fait la promotion de la PMA, un système qui reste pourtant complètement marginal et hors de prix dans une Chine surpeuplée.

Simon Leplâtre : Les mères solo racontent leur parcours du combattant : « Je peux vivre sans être mariée, mais pas sans avoir des enfants ». Jusqu’à 2016, seul un enfant né d’un couple marié pouvait être enregistré et obtenir le « hukou », le permis de résidence qui donne accès à l’éducation et à la sécurité sociale. Longtemps, les enfants nés hors mariage, ou sortant de la politique de l’enfant unique, étaient appelés des « hei hukou » (littéralement « permis de résidence noir »), devenant des sous-citoyens exclus de l’école publique et des principaux services sociaux. La loi a changé avec la fin de la politique de l’enfant unique, remplacée, en 2016, par une « politique des deux enfants », puis des trois enfants, avant d’être complètement abandonnée en 2023. Sans contrôle des naissances, plus de raison de refuser aux enfants surnuméraires leur citoyenneté. L’Etat s’est aperçu que le vieillissement de la population va trop vite, et cherche désormais à encourager les couples à faire plus d’enfants. Mais les « mamans solo » chinoises doivent encore passer des semaines, voire des mois à l’étranger pour avoir accès à la PMA, augmentant d’autant le coût de leur projet d’enfant.

Le point de vue des écologistes malthusiens

Le vieillissement a bon dos ! 1,4 milliards de Chinois et ça ne leur suffit pas… certaines femmes célibataires ont donc selon le journaliste Leplâtre envie de recourir à la PMA ! Si ces femmes avaient un peu de jugeote, elles assumeraient leur stérilité volontaire pour ne pas peser encore plus par des enfants supplémentaires sur des ressources naturelles de plus en plus limitées dans un monde de béton et de démesures. Et n’importe quel psy censé leur ferait remarquer qu’un enfant sans père, c’est comme si la moité du ciel lui manquait.

Mais le journal LE MONDE ignore la problématique malthusienne de l’incompatibilité d’une surpopulation avec la raréfaction des ressources. Pour ce journal, toute baisse de population est une catastrophe, et on doit donc pouvoir enfanter à n’importe quel prix. La preuve, si on tape sur leur moteur de recherche interne « démographie Chine », on obtient le résultat suivant :

– En 2022, le pays le plus peuplé au monde a vu sa population décroître pour la première fois depuis soixante et un an, mais le sujet est largement nié par les autorités. (24 janvier 2023)

– La Chine, pays le plus peuplé du monde, a vu sa population baisser pour la première fois en plus de soixante ans (17 janvier 2023)

– Pour enrayer le déclin démographique, la Chine veut limiter les avortements « non médicaux » (17 février 2022)

– La juriste Isabelle Feng observe, dans une tribune au « Monde », que ce ne sont pas les conséquences sociales du vieillissement qui inquiètent le Parti communiste chinois, mais l’affaiblissement politique qu’il implique. (18 juin 2021)

– L’économiste Patrick Artus : Le premier problème auquel la Chine va être confrontée est le vieillissement démographique. La population en âge de travailler (20 à 64 ans) augmentait de 1,8 % par an au début des années 2010. Mais elle recule de 0,2 % par an depuis le début des années 2020… (20 mars 2021)

De notre côté nous pouvons démontrer que ce dont souffre la Chine, c’est de surpopulation. En conséquence vouloir toujours plus d’enfants, c’est une inconséquence ! Lire sur notre blog biosphere

Surpopulation en Chine, une idée tabou ?

extraits : Depuis des années les médias nous bassinent avec le vieillissement de la population chinoise. Or résoudre les problèmes par plus de natalité, donc par plus de vieux et de retraités demain, ne résout fondamentalement rien du tout quand un pays est surpeuplé. La Chine était jusqu’en avril 2023 le pays le plus peuplé du monde juste devant l’Inde. Entre 1950 et 1970, la population est passée de 540 millions à 800 millions pour dépasser le chiffre vertigineux de 1,4 milliards de personnes en 2020. La densité est élevée, de 150 hab./km² pour une moyenne mondiale de 60 hab./km². Ce pays dispose de 10 % de la superficie cultivable mondiale, mais doit nourrir 18 % de la population mondiale…

En savoir plus sur la surpopulation

Alerte surpopulation, le combat de Démographie Responsable (2022)

Surpopulation… Mythe ou réalité ? (2023)

Un panorama des pays surpeuplés,

Surpopulation généralisée dans tous les pays

Pour lutter contre la surpopulation,

https://www.demographie-responsable.fr/

9 réflexions sur “1,4 milliards de Chinois, et ça ne suffit pas”

  1. Si Le Monde nous avait raconté le parcours du combattant de certaines femmes (en Chine ou ailleurs) pour se faire avorter, ou pour d’autres de bénéficier d’une mort digne comme ON dit… ON aurait alors fait valoir la Liberté… pour dire que c’est dégueulasse etc. que d’empêcher tous ces braves gens d’accéder à ce qu’ils souhaitent plus que tout au monde. D’autant plus que c’est là le Droit le plus fondamental de tout être humain et patati et patata.
    Si ce n’était là qu’une banale contradiction (qui n’en a pas ?) passe encore. Seulement il y a là une certaine logique (doctrine, religion etc.). Celle-ci caractérise tous les dogmatismes, elle porte un nom, manichéisme. En clair, tout ce qui participe à réduire le Surnombre (ne serait-ce que d’un petit chouia, ce qui est toujours ça) va dans le Bon Sens. C’est Bien ! Et inversement, tout ce qui participe à l’augmenter est Mal. Le droit à la mort prime donc sur le droit à la vie.

  2. C’est un jeu sans fin ! Sous prétexte de croissance économique et de retraites à financer, les dirigeants veulent toujours augmenter la population; puisqu’il faut toujours plus de jeunes pour payer les retraites des vieux et toujours plus de croissance économique pour subvenir à toujours plus d’habitants à entretenir et fournir les besoins essentiels. Du coup; 20 ans après il y a encore plus de retraités et encore plus d’habitants; donc il faudra encore et toujours plus de jeunes pour les retraités et et encore et toujours plus d’habitants pour subvenir aux besoins essentiels de l’ensemble… puisque les nombres de retraités et d’habitants ne cessent d’augmenter ! A part que ça va crasher tôt ou tard car il n’y aura pas assez de ressources naturelles pour l’ensemble des habitants jeunes comme vieux…

    1. Tant qu’on invente pas un autre système de retraites, un système qui ne dépende pas de nouveaux jeunes cotisants, les zinzins de la croissance voudront poursuivre ainsi… Quant à la croissance démographique, pour gonfler artificiellement le nombre de clients elle ne pourra pas se poursuivre éternellement… Les limites planétaires s’inviteront d’elles mêmes !

    2. -« C’est un jeu sans fin ! Sous prétexte de croissance [et blablabla] A part que ça va crasher tôt ou tard car [et patati et patata] »
      Eh ben alors pourquoi tu t’inquiètes ? Et pourquoi tu radotes ? Sois logique bordel ! Et puis sois patient, et peut-être que t’en verras la fin. Et alors tu pourras bien rigoler (c’est Toi qui l’a dit), et même faire péter le Champagne, s’il en reste.
      En attendant, c’est tout ce que je te souhaite. Misère misère

  3. Là encore Biosphère mélange les genres, et toujours dans le même but. Le Monde parle des difficultés de ces femmes seules, du moins non mariées, en Chine, qui revendiquent les mêmes droits que les femmes mariées. Où est le problème ?
    Le problème, pour Biosphère, c’est qu’elles demandent l’accès à la PMA. Au seul motif que la Chine est déjà surpeuplée et blablabla, elles ne doivent donc pas y avoir droit ! D’autant plus «qu’un enfant sans père, c’est comme si la moitié du ciel lui manquait. » (Le point de vue des écologistes malthusiens). Du mien, point de vue, c’est misérable !
    À ce compte là, au nom de cette même logique (religion), ON pourrait tout aussi bien trouver normal… de refuser des soins vitaux à certains, d’éliminer toutes les bouches inutiles, les vieux, les improductifs et j’en passe. Misère misère !

    1. La politique de l’enfant unique en Chine aurait, dit-ON, évité je ne sais combien de naissances, en trop. Du coup les autorités chinoises sont aujourd’hui inquiètes. De leur côté les malthusiens le sont tout autant, mais bien sûr pas du tout pour les mêmes raisons.
      D’un côté des pays dont les populations vieillissent (Chine entre autres), de l’autre des pays qui, disons… de ce côté là se portent bien. D’un côté des endroits (communes, régions, pays) surpeuplés… de l’autre des endroits sous-peuplés, voire désertiques.
      C’est comme ça, me semble t-il, que quelqu’un de lucide, objectif, honnête etc. devrait voir le monde. Et partant de là réfléchir et raisonner comme il se doit.
      Mais non, grâce à des tas de stratagèmes et de drôles de concepts (ex. la densité subventionnée) ON vous «démontrera» que « Rochefourchat est donc surpeuplée, même avec une seule habitante ! » (BIOSPHERE hier)
      C’est formidable !

      1. Ce qui est formidable avec les malthusiens, du moins certains, je ne les connais pas tous, c’est qu’ils ont réponse à tout. Disons presque. Ils me font penser à ces curés, Témoins de Jéhovah etc. ces gens qui détiennent la Vérité et qui ne cherchent qu’à me la faire découvrir. Pour mon plus grand bien, bien sûr. C’est beau la Bienveillance. Et en même temps ils me font penser à cette fable :
        -« La raison du plus fort est toujours la meilleure. […] Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ! – Je n’en ai point. – C’est donc quelqu’un des tiens. »
        Partant de là, à quoi bon chercher à discuter, débattre ? Quoi que puisse dire l’athée, l’agnostique, l’agneau (le nataliste, l’ultra-con et j’en passe), ce sera toujours «parle à mon cul, ma tête est malade». Et bien sûr aussi «c’est c’lui qu’il dit qui l’est !».
        Mais finalement tout ça est plutôt amusant, en tous cas intéressant à observer.
        Enfin moi je trouve. 🙂

        1. Tu es incapable de nous dire où tu comptes trouver de l’eau pour 6 à 11 milliards d’habitants. Alors où l’eau pour qu’autant de monde puisse boire et se laver ? Comment tu comptes fournir des vêtements pour 6 à 11 milliards d’hbts ? Où trouver l’énergie (gaz/pétrole, puisque tu veux interdire le nucléaire en plus) pour que ces 6 à 11 milliards d’habitants puissent se chauffer ? Se déplacer en voiture ? En transports en commun ? Faire circuler les marchandises (dont 1 camion sur 3 transporte de la nourriture) ???? Cuire leurs aliments ? Se vêtir ? Où comptes tu trouver autant de ressources naturelles et d’énergies pour répondre aux besoins de toujours plus de monde sur Terre ? Tu ne réponds jamais techniquement à ces questions !!!

        2. Con cernant les questions d’ordre technique… si ça peut te con soler moi aussi je suis en manque de réponses. Donc match nul et Baballe au centre. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *