Le cataclysme est pour bientôt selon le GIEC

Les experts du climat de l’ONU constatent que les impacts dévastateurs du dérèglement climatique vont s’accélérer, et devenir douloureusement palpables bien avant 2050. : effets en cascade et « points de bascule », sécheresse et cyclone, pénurie d’eau et vagues-submersion plus fréquentes, exode et malnutrition, extinction d’espèces… « Les niveaux actuels d’adaptation seront insuffisants pour répondre aux futurs risques climatiques… Le pire est à venir, avec des implications sur la vie de nos enfants et nos petits-enfants bien plus que sur la nôtre », affirme le GIEC. Les êtres vivants – humains ou non – les moins à blâmer pour ces émissions sont ceux qui en souffriront le plus ; générations futures et biodiversité sont malheureusement des acteurs absents de nos délibérations actuelles… « Nous devons redéfinir notre mode de vie et de consommation », plaide le rapport.

Notons que l’idée de cataclysme à venir commence à hanter les colonnes des médias, les commentateurs sur le monde.fr approuvent :

GERARDC27 : Les chercheurs qui ont toujours une génération d’avance sur les gouvernements sont de plus en plus déprimés, et on les comprend. On se moquait déjà largement de l’agronome René Dumont visionnaire dans les années 70; pendant que Giscard nous donnait de l’accordéon.

Noleb : « Nous avons besoin d’une transformation radicale des processus et des comportements à tous les niveaux : individus, communautés, entreprises, institutions et gouvernement », plaide le rapport. « Nous devons redéfinir notre mode de vie et de consommation. » Si c’est ça qu’il faut faire alors on peut le dire autrement : on est foutus.

Ana :  » ton apocalyptique » cela me rappelle le film tourné vers la fin des années 90 par Greenpeace annonçant dans les 10 ans à venir des chaleurs épouvantables au point de jouer au foot avec des tenues de pompiers. Et 20 ans après, les tenues sont toujours au vestiaire.

Hareebel : La messe est dite. Finalement ça me repose. Ce modèle occidental est tellement débile : avidité, cupidité, individualisme, narcissisme et pollution Une petite vague de chaleur pour faire table rase !

Thibaut : … et dimanche prochain, des bataillons de retraités viendront en SUV voter pour les partis anti-éoliennes. C’est cuit, mes bien chers frères, désolé de vous le dire mais c’est cuit !

Unavis : Pendant ce temps là notre ministre de l’Economie continue d’affirmer que le 21ème siècle sera celui de la data.

Cécile : Et pendant ce temps les pays de la zone arctique se frottent les mains de la fonte des glaces qui leur permettrait de naviguer et polluer encore plus et plus vite… et nous font des doigts d’honneur lors de leurs réunions, arguant que ce ne sont pas nos affaires !

Gauchiste décomplexé : Piketty, Malthus, et décroissance, vite !!! Sinon…

Choux rave : Le modèle capitaliste basé sur une croissance infinie n’est plus possible. La croissance verte est une illusion qui repose sur des supposées technologies de rupture qui n’existent pas. Il va enfin falloir parler de décroissance. La décroissance, cela ne signifie pas vivre comme des amish ou revenir au Moyen-Âge : nous n’allons pas détruire ce que nous avons bâti, cela signifie des trains plutôt que des avions, du matériel médical plutôt que des smartphones, des légumineuses plutôt que de la viande…

Octogénaire : APOCALYPSE !
Jadis, les prophètes prêchaient
Une prochaine fin du monde :
« Les hommes sont dans le péché
Et la colère de Dieu gronde… »


Maintenant, ce sont des savants
Qui prévoient un futur funeste :
« La catastrophe est là devant
Si nous ne faisons pas un geste ! »
Se peut-il que l’humanité,


Sans trop l’avouer, se complaise,
À l’idée que tout va péter,
Dans l’inquiétude et le malaise ?
D’accord, il faut rester prudent,


Mais indécrottable optimiste,
Je pense que nos descendants
Sont loin du dernier tour de piste…

Partagez ...

6 réflexions sur “Le cataclysme est pour bientôt selon le GIEC”

  1. Cataclysme, Apocalypse, Grosse Cata etc.
    Les 22 et 23 septembre 2019 j’ai déjà dit ce que je pensais de cette «heuristique de la peur»
    (Biosphère : Les 8 apocalypses climatiques selon DWW)
    Ce énième rapport du GIEC fait 4000 pages. Comme la plupart de ceux qui le commentent je ne l’ai pas lu. Je ne fais donc que commenter ce que je lis à droite et à gauche.
    Ainsi selon Eda Moyeda il y a 3 jours sur afrikmag.com : «Loin d’être source de frayeur, ce projet rédigé veut emmener l’humanité à prendre aujourd’hui des mesures fortes pour freiner l’emballement de la deuxième moitié du siècle.» Emmener l’humanité… rien que ça !
    – «Nous devons redéfinir notre mode de vie et de consommation». Qui c’est ce «nous» ? Quoiqu’il en soit il vaut mieux dire «nous devrions».

    1. Ailleurs nous lisons qu’ António Guterres a estimé que 2021 est une «année charnière». Pour faire face à l’urgence climatique mondiale ! Comme 2010, 2012, 2015 et j’en passe étaient également des années charnières. Comme le seront probablement bien d’autres à venir. Bref, rien de nouveau sous le soleil.
      En attendant, les mé(r)dias se doivent évidemment de commenter ce rapport.
      En attendant de commenter le reste : les orages, le taux de participation aux élections, la réouverture des boites de nuits, le Tour de France etc. etc. etc.
      En attendant, dormez tranquille, jusque là tout va bien.

  2. Le Giec est grand et van Ypersele est son prophète😜
    Au fait , plus de nouvelles de Greta Carbone et de ses réchauffistes apocalyptiques associés ?
    Des nuées de Philippulus pastéquistes polpotiens sur ordre de leur maître Sorosien vont hanter les rues sous peu en nous enjoignant de nous repentir de nos crimes climatiques et de ceux commis à l’ endroit de ce pov tiers monde ! Brrrrrrr !
    Nostra culpa , nostra culpa ; nostra maxima culpa 😊😊

    1. Mon cher Marcel je vous rassure, Greta n’est pas morte (de peur), elle bouge encore.
      Sur cet article de Ouest-France via MSN, il y a 2 jours, vous pouvez lire :
      – Pour Greta Thunberg, le rapport du GIEC sur le climat permet de voir « la réalité en face ».
      Greta Thunberg voudrait que le monde « ouvre les yeux ».

      Sacrée Greta va ! Et sacré Marcel aussi ! 🙂 🙂

      1. Vous me rassurez , je n’ en dormais plus depuis des semaines !
        Je craignais qu’ elle n’ ait été emportée par une tornade issue bien sûr du réchauffement climatique !
        Sacré michel , va !
        Un anti Giec pourrait nous dire qu’ un refroidissement climatique nous pend au nez depuis la fin de l’ ére glaciaire : notre Greta serait bien embarrassée de nous expliquer cela avec l’ Einstein du climat , Van Yp du Giec et son CO2
        sempiternel ! Ha Ha Ha

        1. Ce n’est pas moi qui vais vous l’apprendre, aujourd’hui n’importe qui peut raconter et soutenir n’importe quoi. Avec «preuves» à l’appui, SVP !
          Donc, si ça peut vous faire du bien de croire qu’on va bientôt se les geler… ne comptez pas sur Greta, et encore moins sur moi, pour vous expliquer. Maintenant si vous êtes un peu sérieux, je peux vous aider à vous y préparer. Je nous vois bien le soir au coin du feu, en train de tricoter des gros pulls et des caleçons. Tout en nous racontant de grosses vannes et en même temps. 🙂 🙂

Les commentaires sont fermés.