L’écologie contre l’interventionnisme armé

Que fait la France au Mali ? L‘éditorial du MONDE pose enfin la question sept ans après la décision de l’intervention militaire française. Les opérations françaises n’ont empêché ni la montée des violences entre ethnies, ni les percées islamistes, ni la contagion dans les pays voisins. Cinquante « morts pour la France » depuis 2013, 50 morts pour rien. Une seule perspective, le retrait des troupes, qui confirmera notre analyse constante, lire ci-dessous :

15 janvier 2013, intervention au Mali, une erreur de plus des socialistes

20 janvier 2013, guerre au Mali, encore des morts… pour rien

28 novembre 2019, Des morts pour rien au Mali

23 janvier 2020, Guerre au Mali, guerre colonialiste

Un écologiste est forcément un objecteur de conscience, opposé à l’usage collectif des armes, opposé à une force militaire qui ne serai pas sous l’égide de l’ONU. Il est plus que temps de s’apercevoir que nous n’avons qu’une seule planète, et qu’il faut apprendre à la sauvegarder au lieu de la mettre à feu et à sang.

Nous avons connu un Malien en 2012, Ibrahima Coulibaly, président à l’époque de la Coordination nationale des organisations paysannes du Mali. Notre aide doit aller vers des personnalités locales actives comme lui, pas à la répétition de nos interventions extérieures inutiles, l’Indochine, L’Algérie, l’Afghanistan, la Libye, le Mali… un fiasco perpétuel.

Partagez ...

6 réflexions sur “L’écologie contre l’interventionnisme armé”

  1. Que fait la France au Mali ? Depuis janvier 2013 l’armée française soutient l’armée malienne (Serval, Epervier puis Barkane). Soutenir ça veut tout dire. Ce soutien consiste entre autres à former les guerriers maliens aux techniques d’intervention et de contrôle. La guerre c’est tout un art, mieux vaut donc être formé par les meilleurs.
    – « Durant les années 2000 et au début des années 2010, des militaires maliens sont entraînés par des instructeurs américains […] L’armée malienne a souffert de l’intégration des rebelles touarègues dans l’armée régulière à la suite d’un accord conclu en 1992 entre le gouvernement et les groupes rebelles. Entre janvier et avril 2012, l’armée malienne subit une série de revers aboutissant à la partition de facto du pays. » (Wikipedia : Forces armées maliennes)

    1. Comme quoi les Américains ne sont pas champions en matière de coatching.
      En 2013 les Français arrivent donc en renfort. Avec de tels maîtres les guerriers maliens vont péter le feu et les djihadistes ne peuvent que dérouiller.
      Mais au fait… depuis quand la France n’a t-elle pas gagné une guerre ? («l’Indochine, L’Algérie, l’Afghanistan, la Libye, le Mali… un fiasco perpétuel. »)
      Comme quoi là encore, quand on sait, on fait ; quand on ne sait pas, on enseigne.

  2. L’ armée Française n’ a rien à faire au Mali (honni soit qui Mali pense) mais tout à faire en France pour y ramener l’ ordre dans un pays menacé de submersion démographique , d’ islamisation et de 1/3mondisation !
    Par ordre, il faut entendre celui qu’ un général chilien savait faire régner en son temps dans un pays gangrené par le communisme .
    Soutien à tout général qui saurait réaliser un coup d’ état ici et nettoyer les écuries d’ Augias encrassées massivement par les gauchistes et les islamocollabos 😎😊
    De plus ,assez d’ interventionnisme et d’ ingérence à la Kouchner dans un pays souverain !

    1. Maxime Dubois

      Tu avais juste dix-huit ans
      Quand on t’a mis un béret rouge
      Quand on t’a dit: « rentre dedans tout ce qui bouge »
      C’est pas exprès que t’étais fasciste
      Parachutiste

      Alors, de combat en combat
      S’est formée ton intelligence
      Tu sais qu’il n’y a ici-bas que deux engeances
      Les gens bien et les terroristes
      Parachutiste

      Puis on t’a donné des galons
      Héros de toutes les défaites
      Pour toutes les bonnes actions que tu as faites
      Tu torturais en spécialiste
      Parachutiste

      et caetera !

  3. Que fait la France au Mali ? Bonne question ! Remarquons qu’il y a déjà un moment qu’on se la pose. Mais est-ce si important que ça, en quoi serons-nous plus avancés de savoir ce que fait la France au Mali ? Dites-nous plutôt si nous allons être con finés une fois de plus, et quand alors nous pourrons aller faire du shoping à Londres.
    Mais au fait, qui donc ici a des intérêts au Mali, qui donc compte aller en vacances au Mali ? Soyons honnête, on s’en fout de savoir ce que la France fiche au Mali.
    Et d’abord quelle France ? Depuis quand la France s’appelle t-elle Areva, depuis quand l’uranium est-il plus français que le camembert et le cassoulet, depuis quand le béret rouge et le Famas sous le bras représentent-ils la fameuse identité Française ? Ce n’est pas qu’ils me fassent rire, non, mais les guillemets sont en effet de rigueur ; cinquante «morts pour la France».
    Soyons sérieux, posons-nous la bonne question : Que fait la France au Mali ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *