Décroissance : Désarmons la France !

Le journal La Décroissance, dans son numéro de juillet-août 2024, fait enfin un long dossier titré « Désarmons la France ! ». Bonne lecture, activité pacifique s’il en est ! Voici un résumé de la position d’Alain Refalo, « Démilitariser : comment s’y prendre » (page 20).

Alain Refalo : « La militarisation des esprits, c’est-à-dire l’imprégnation de l’idéologie militaire dans la population, est une réalité historique. Notre histoire nationale a été écrite pour l’essentiel à la fin du XIXe siècle dans le but de légitimer l’Etat-nation. Ce « mythe national » avait pour but d’instiller dans les esprits l’imaginaire d’une France, une, indivisible, homogène, qui prend son origine dans une Gaulle mythique. Cette vision de la France est au service du nationalisme français qui contribuera à préparer les esprits à la guerre. L’histoire nationale qu’on nous raconte dès l’école est essentiellement une histoire d’État et non pas une histoire du peuple. C’est une histoire racontée par les vainqueurs et non pas par les victimes.

Si notre histoire valorise les guerres et le rôle de l’armée, corrélativement elle n’honore pas les femmes et les hommes qui n’ont pas voulu cautionner la violence de l’État. L’enjeu, dans une perspective de démilitarisation des esprits, est donc bien de déconstruire notre mémoire guerrière qui est aussi une mémoire sélective et de valoriser davantage les « héros » du peuple qui ont contribué à résister à la militarisation et à la guerre.

Sans contrôle parlementaire, le lobby militaro-industriel continuera d’imposer ses vues aux décideurs politiques. Il fait sans cesse pression pour réaliser des armements toujours plus sophistiqués. Pour sortir de cette militarisation de l’économie, il nous faut penser la reconversion de l’industrie de l’armement. Face à la protection des ressources naturelles, la défense du vivant, le gigantesque défi du réchauffement climatique… notre quincaillerie militaire s’avère d’ailleurs totalement inutile.

La défense ne doit plus être exclusivement l’affaire des militaires, elle doit être aussi celle des civils. C’est ce que le Mouvement pour une alternative non violente appelle la défense civile non-violente. C’est une politique de défense contre toute tentative de déstabilisation, de contrôle ou d’occupation de notre société, conjuguant, de manière préparée et organisée, des actions non-violentes collectives de non-coopération et de confrontation avec l’adversaire, de sorte que celui-ci soit mis dans l’incapacité d’atteindre les objectifs de son agression (influence idéologique, domination politique, exploitation économique). En d’autres termes il s’agit de rendre la société insaisissable et inaliénable par un agresseur. Il s’agit de dissuader l’agresseur, externe ou interne, de s’attaquer à cette société, car les coûts qu’il risquerait de subir seraient supérieurs aux gains qu’il pourrait espérer : c’est la dissuasion civile… »

En savoir plus grâce à notre blog biosphere

Décroissance, Démilitarisation, Désarmement

extraits : Objecteur de conscience, je suis devenu par la suite objecteur de croissance, pour la décroissance du niveau de vie de tous ceux qui vivent à l’occidentale, pour la décroissance démographique dans tous les pays… et pour la décroissance des armées, la démilitarisation, le désarmement. Nous sommes aujourd’hui encore une infime minorité à revendiquer ce point de vue. Mais dans un monde où la télécommunication met en présence les individus de tous les pays, à l’heure où des instances internationales sont institutionnalisées et se coordonnent progressivement, un monde de paix et sans armées devient possible. Ce n’est pas la tendance actuelle…

Manifeste du pacifisme (Michel Sourrouille, 2010)

extraits : Désobéir pour la paix est à la fois un acte individuel et un acte collectif. La démarche de l’objecteur de conscience, refusant l’armée pour des motifs personnels, ne peut en réalité se concevoir que dans une vision de la société désirable et dans la volonté de faire partager un idéal. Car la recherche de la paix a le mérite de poser publiquement des questions fondamentales : Quel type de société mérite d’être défendu ? Contre qui ? Par quels moyens qui soient à la fois efficace et justes ?…..

Pour un désarmement nucléaire

extraits : Le jeudi 26 septembre 2019 marquera la célébration par l’ONU de la « Journée Internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires ». A cette occasion, la Fondation de l’Ecologie Politique publie une note sur l’interdiction des armes nucléaires rédigée par deux porte-paroles d’ICAN France, la branche française de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires : « L’élimination des armes nucléaires fait partie des fondamentaux de la pensée écologiste….

objecteur de conscience en temps de guerre

extraits : Se déclarer objecteur de conscience est un droit fondamental. L’objection au service militaire repose sur l’article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, qui garantit le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ou de conviction. En France, le statut légal de l’ « objecteur de conscience » a été créé en 1963 pour les jeunes se déclarant opposé à l’usage personnel des armes pour des motifs de conscience. Cela faisait suite aux oppositions à la guerre d’Algérie. J’ai obtenu ce statut en novembre 1971….

En savoir encore plus

Objecteur de conscience je suis, je serai

Louis Lecoin, l’histoire d’un pacifiste intégral

Pacifisme, mot inapplicable aux humains

écologie de guerre, guerre à l’écologie

Le coût écologique exorbitant des guerres

Crime de guerre, la guerre est un crime

Refus de la guerre et obsolescence des Nations

Service national universel, foutaise macroniste

Ukraine, éviter l’invasion était possible

Horrible, une société sans armées !!!

14 réflexions sur “Décroissance : Désarmons la France !”

  1. Confirmation du lobby pro-russe dans un mouvement de désarmement :
    de : Association3R 
    « Le Front uni pour la paix, vous invite à faire acte de présence durant le rassemblement contre la guerre entre la France et la Russie. Les conflits Ukraine & En Palestine résultent de l’impérialisme U.S & Israélien. Il ne faut pas imposer des closes inacceptables pour la Russie ou exiger d’elle qu’elle reconnaisse de présupposées fautes ainsi qu’exiger punition pour ses dirigeants. Sinon la négociation n’aboutira jamais à la paix et le cessez-le-feu ne tiendra pas ! Les initiateurs / principaux responsables du conflit sont les U.S.A et l’U.E. Rappel : la guerre ne débuta pas le 24 février 2022 !  Si vous pensez que la Russie viola «  »droit international » », libre à vous de dire cela, mais hors du Front uni paix ! »

  2. Vincent Cheynet met en évidence dans son journal (sur deux pages entières) l’article « Pour une économie de paix » de Michel Simonin. En fait cette association « « paix et décroissance » est une officine de soutien à l’invasion de l’Ukraine par Poutine : c’est l’Otan qui est responsable, pas l’hubris d’un dictateur…, on se désole de voir les médias s’acharner en « Poutine bashing », etc.. On « apprend » que le Front populaire rassemble les pire va-t-en guerre… Tous ces gens apportent un supplément d’âme aux guerres de l’Otan alors que « le régime politique russe ne constitue pas une cause de guerre ». Simonin ajoute qu’il est « impossible de faire publier un article qui ne commence pas par une condamnation sans appel du régime russe et de son chef… alors que les responsabilités de la guerre sont encore plus partagées qu’en 1914 » ! (à suivre)

    1. (suite et fin) Le discours sans nuance de Michel Simonin est un oubli total des objecteurs de conscience… comme l’ensemble de ce numéro de Vincent Cheynet sur la démilitarisation. Ajoutons que l’association « paix et décroissance » a présenté des candidats aux européennes. Selon le journal Sud-Ouest, Michel Simonin est professeur d’histoire-géographie. Il pense que « la croissance économique risque de mener à l’effondrement », un discours certes consensuel parmi les décroissants. Mais il ajoute : « Il y a unanimité pour condamner la barbarie russe. Or les Occidentaux portent le poids d’une responsabilité partagée en ayant encerclé la Russie ». Cet enseignant a une connaissance très bizarre de la géopolitique. Michel Simonin veut même faire participer à une manifestation à Strasbourg contre l’envoi d’armes en Ukraine, samedi 13 juillet place Kléber !!!

      1. Esprit critique

        Je ne lis pas cet article comme vous, et je ne vois pas non plus cette association «paix et décroissance» (que je ne connais pas) comme une officine de soutien à l’invasion de l’Ukraine par Poutine.
        Michel Simonin dit (P.22) que les responsabilités de cette guerre sont encore plus partagées qu’en 1914. Ce que je veux bien croire, vu que pour moi les choses sont rarement blanches ou noires. D’une manière générale il dénonce le bellicisme des va-t’en guerre, quelle que soit leur couleur. Force est de constater, en effet, que ceux-ci ne sont pas qu’à droite. Simonin cite quelques qualificatifs, utilisés joyeusement par d’autres… décroissants : «pacifistes niais», «bêlant», «hémiplégiques», «pro-poutiniens, bientôt climato-sceptiques» et j’en passe. Ni plus ni moins que ce que nous lisons régulièrement ici sur ce blog, et qui illustre parfaitement le degré de réflexion de leurs auteurs, misère misère ! (à suivre)

        1. Esprit critique

          (suite et fin) Bref, pour moi cet article (entretien) va dans le sens de l’objectif, à savoir celui de Démilitariser les esprits. Dont bon nombre de décroissants, aussi, ne sont évidemment pas exemptés. Ni même ceux qui se disent ou se croient pacifistes. Pour dire si c’est là un vaste chantier !

  3. major Daubuisson

    La gauche par son agit prop constante est une entreprise de démolition organisée de notre société en cassant les liens de solidarité d’ une société homogène (magnifique idée de nation) pour en faire de chasue individu un être isolé dépourvu de passé et de futur vivant dans les ténèbres d’ une masse créolisée .(Théorie de Coudenhove – Kalergi)

    En conclusion , comme l’ aurait fait le major salvadorien , il importe de liquider toute la gauche ,sans autre forme de procès

    1. Daubuisson, nous espérons que « liquider la gauche » n’est qu’une figure de style, pas un passage par les armes ! Quant à l’idée de « nation », vous ignorez ce que dit l’article que normalement vous auriez du commenter :
      « Notre histoire nationale a été écrite pour l’essentiel à la fin du XIXe siècle dans le but de légitimer l’Etat-nation. Ce « mythe national » avait pour but d’instiller dans les esprits l’imaginaire d’une France, une, indivisible, homogènee. Cette vision de la France est au service du nationalisme français qui contribuera à préparer les esprits à la guerre. L’histoire nationale qu’on nous raconte dès l’école est essentiellement une histoire d’État et non pas une histoire du peuple. »
      En résumé, la nation n’est qu’une construction artificielle qui impose à des citoyens un esclavage mental.

      1. Biosphère… autant je peux admettre que ce que raconte Michel Simonin n’est pas ce qui a de plus facile à comprendre … autant je ne peux pas croire que vous puissiez penser qu’il ne s’agit là que d’une figure de style. Ce sinistre major est ON ne peut plus clair ! Misère misère !
        PS : Bien pire que l’idée de nation… celle de patrie.

  4. Désarmons la France ! titre La Décroissance dans son double numéro d’été.
    Quand je dis que ce mensuel devrait être remboursé par la Sécu… En attendant, j’imagine la tronche de certains… et leur envie folle de foutre le feu à ce journal.
    Démilitariser les esprits… comment s’y prendre ? D’autant que cette opération s’inscrit dans un chantier bien plus vaste, celui de la Décolonisation des imaginaires. Dont hier encore je disais toutes les difficultés. Misère misère !
    Le pauvre bougre bien formaté, bien militarisé, qui aura bien appris ses leçons, d’histoire (nos ancêtres les Gaulois, Astérix et Obélix, Charles Martel 732, à Poitiers, Jeanne la Pucelle, sur son bûcher, et Jean Passe) voudra probablement savoir, juste pour être un peu moins con… qui est cet Alain Refalo. ( à suivre )

    1. ( suite )
      – « C’était un professeur, un simple professeur, qui pensait que savoir était un grand trésor, que tous les moins que rien n’avaient pour s’en sortir, que l’école et le droit qu’a chacun de s’instruire. Il y mettait du temps, du talent et du cœur, ainsi passait sa vie au milieu de nos heures, et loin des beaux discours, des grandes théories, à sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui : Il changeait la vie ! » (Jean-Jacques Goldman)

      Un simple instituteur (prof des écoles), écolo comme il se doit, et qui a été puni pour avoir prêché la Désobéissance et la non-violence. Ce qui n’est pas du tout, mais alors pas du tout, ce qu’ON attend d’un prof ! ( à suivre )

      1. ( suite et fin ) Ce qu’ON attend des profs, c’est qu’ils fassent comme les autres. C’est pour ça qu’ON les paie, et grassement, par nos impôts, pour qu’ils obéissent comme de bons petits soldats. Qu’ils se con tentent d’enseigner sagement à nos bambins les histoires, les contes et les foutaises qu’ON leur dit. Celles qui ne menacent en rien l’Ordre Établi, et qui au contraire en con solident les bases.
        Bref ce Refalo n’est qu’une «gauchiasse»… comme disent ces misérables qui prêchent le racisme, la haine et la violence. Partant de là ces mêmes misérables n’auront envie que d’une chose, le faire brûler. Et/ou le pendre à une grue.
        Rien que l’idée les fait jubiler, comme ils disent… misère misère !

  5. major Daubuisson

    Cette gauche putride et profondément veule incarnée par ce Rafelo du torchon ‘la décroissance » utilisera tous les moyens surtout les plus vils, pour faire de l’ occidental un être déconstruit comme en rêve la démente Rousseau et le céder en douceur au gentil envahisseur afromahométan et sa très remarquable culture pacificoislamique .
    – D’abord on désarme le nigaud occidental bobourbanisé en le poussant au pacifisme le plus bêlant (défense civile) 😁😁
    -Ensuite , on le culpabilise (vilain raciss , va) et le traduit en justice s’ il ose critiquer l’ immigration délirante et le danger qu’ elle constitue pour notre civilisation
    – on l’ accuse de temes au suffixe en « phobie » (peur panique de…) s’ il lui arrive de contester l’ idéologie LGBT ((sodomie et sapphisme obligatoires pour tous ) , l’ immigrationnisme (islamophobie, xénophobie)

  6. Démilitariser la France, vous êtes malade ou quoi ? Vous m’en parlerez lorsque vous aurez réussi à désarmer la Turquie, l’Algérie, la Russie et les Usa au préalable ! Genre ces pays ne braquerez pas les canons sur nous pour imposer leurs exigences, voir nous tuer, si nous étions désarmés ?

    1. À bas toutes les armées !

      – « Ne pas avoir d’armée est une source de paix et de tranquillité » (Luis Guillermo Solís)
      Source : Le Costa Rica, petit Etat latino-américain sans armée ( francetvinfo.fr )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *