Adolescence, révolte ou soumission ?

Michel Sourrouille, auteur en 2017 du livre « On ne naît pas écolo, on le devient », a décidé avant de mourir de partager sa pensée et ce livre avec tous les Internautes qui fréquentent ce blog biosphere. La parution se fera chaque jour pendant le mois de juillet. Il dédie ce livre aux enfants de ses enfants, sans oublier tous les autres enfants… car nous partageons tous la même maison, la Terre, si belle, si fragile…

Adolescence, moment de révolte ou de soumission ?

Chez les pygmées BaMbuti tout était simple, les enfants participent directement à la vie sociale du groupe. Leurs jeux sont une imitation des activités quotidiennes des adultes, et ces jeux sont organisés pour qu’ils apprennent à devenir des adultes. Lorsque la tribu doit se transférer dans un autre lieu, les jeunes participent aussi à la discussion et à la décision de la collectivité. Dans la société BaMbuti, il n’y a donc pas une période prolongée de transition entre l’enfance et l’âge adulte mais un passage direct, graduellement préparé dès la plus jeune enfance par une participation intense aux activités du groupe.

Ce système n’est pas le nôtre. C’est à la fin du XIXe siècle que s’invente dans le monde occidental la période de l’adolescence (du latin adolescere, « grandir »). Dans nos sociétés modelées par la division du travail et l’hétérogénéité des socialisations, le passage de l’enfant à l’adulte s’éternise. La scolarité obligatoire s’arrêtait à 12 ans dans la France de 1881, un siècle plus tard les jeunes ne veulent plus sortir du système scolaire. Il existe alors pour l’adolescent occidental une période d’incertitude entre un certificat de fin d’études qui est supprimé et un service militaire qui se résume pour le moment à une journée d’appel.

Dans le monde patriarcal de mon enfance, je n’ai jamais su véritablement à quel moment je suis devenu adulte, capable de prendre mes propres décisions. Mon père (ma mère) me disait de m’habiller comme ceci ou comme cela et je m’habillais comme ceci ou comme cela. D’ailleurs mon père était tailleur. J’étais bien habillé. Veston, petit gilet, pantalon bien coupé. A 16 ans mon père m’a autorisé à choisir un tissu, mon premier choix personnel quant au vêtement. « Jaune voyant » ai-je répondu. J’ai obtenu du vert moutarde. Le statut d’adulte n’est plus défini par un rite de passage, mais par une crise, une révolte plus ou moins raisonnée. La crise d’adolescence, c’est normalement le moment où nous pouvons accéder à l’autonomie contre les faux-semblants qu’on a voulu nous imposer. Encore faut-il savoir ce qu’autonomie veut dire. Pour moi, cela veut dire prendre de la distance avec l’ensemble du fonctionnement de la société thermo-industrielle, ce qu’on appelle aussi société de consommation et société du spectacle. Autant dire qu’il y a peu d’adultes dignes de ce nom à l’heure actuelle. Car cela veut dire être écolo, profondément écolo. Je suis heureux qu’une petite jeune comme Delphine Batho (née en 1973) puisse devenir Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et garder toute sa fougue après avoir été limogé par le Premier ministre en juillet 2013. Elle a écrit un livre sur son expérience.

« Je ne me suis pas engagé en politique à quinze ans pour faire carrière mais pour changer le monde. Depuis presque trente ans, depuis mon adolescence… Aussi loin que je remonte dans mes souvenirs d’enfant, la crise écologique est là… L’écologie n’a jamais été pour moi un combat séparé des autres, elle n’a jamais été un simple sujet parmi d’autres… Là est le cœur de mon désaccord avec le président de la République : la crise n’est pas conjoncturelle, elle est structurelle. Elle s’explique notamment par la crise énergétique et la raréfaction des ressources à l’échelle mondiale. » [Delphine Batho, Insoumise (Grasset, 2014)]

La révolution industrielle a inventé la période de l’adolescence, elle en fait aujourd’hui un conformisme. Ce passage s’accompagne d’un sentiment de toute puissance qui n’a rien à voir avec la taille atteinte. L’adolescent(e) possède généralement un portable personnel, de dernière génération de préférence, l’accès à Internet, et rêve de la voiture qu’il ou elle va bientôt avoir. Il ou elle se contente au niveau politique d’échanger quelques selfies et autres événements fugaces sur son « réseau social » virtuel. Cet(te) adolescent(e) est bien adapté(e) à la société de consommation. Cette génération de l’écran contribue fortement au pillage de la Biosphère et ne s’en rend même pas compte.

Aujourd’hui l’apparente autonomie de l’adolescent n’est significative que de l’abandon par les adultes de leurs fonctions de rendre la jeunesse adulte et responsable. Il n’y a pas beaucoup de Delphine Batho aujourd’hui, c’est bien dommage. Même mes propres enfants considèrent mes opinions d’un air distant, la conscience écolo ne va pas de soi, à plus forte raison le passage à l’engagement militant…

(à suivre… demain sur ce blog biosphere)

Déjà paru :

On ne naît pas écolo, on le devient, introduction

Abécédaire, la façon la plus simple pour s’y retrouver

Abeille, qui ne pique que si on l’embête

Abondance, s’éloigne dès qu’on lui court après

Absolu, un mot à relativiser, un mot indispensable

Acteurs absents, dont on a eu tort d’ignorer l’existence

Partagez ...

9 réflexions sur “Adolescence, révolte ou soumission ?”

  1. – « C’est à la fin du XIXe siècle que s’invente dans le monde occidental la période de l’adolescence »
    – « L’adolescence est une invention du XIXe siècle » ( la-croix.com 17/09/2019 )
    Je suis content, au moins aujourd’hui j’ai appris quelque chose. Merci Michel.
    Ceci dit, on peut dire aussi que c’est à la fin du XXe siècle (début du XXIe) que s’invente dans le monde occidental la période de l’adUlescence.

  2. « . L’adolescent(e) possède généralement un portable personnel, de dernière génération de préférence, l’accès à Internet, et rêve de la voiture qu’il ou elle va bientôt avoir. »

    Ben déjà le téléphone portable si quasiment tous les adolescents en ont un, c’est avant tout la volonté de la Mère ! Le téléphone portable d’un adolescent sert avant tout à rassurer la Mère, et non pas l’adolescent en lui-même ! Bref, appelons les choses par leur nom, en Europe et Usa, c’est devenu le culte de la Mère-Poule ! Lorsqu’on voit le nombre d’adolescents qui sont encore dans les jupons de maman à l’âge de 20,30 et même 40 ans, voir plus pour l’avoir vu ! Les adolescents sont très nombreux pour devenir des Piou-Piou à sa Maman ! D’ailleurs, les femmes décident de tout au foyer, les hommes n’ont plus rien à dire, et eux aussi doivent devenir des Papa-poules. Les femmes castrent leurs enfants et leur époux pour le tout contrôle.

    1. S’il y a quelqu’un qui veut (exige par des prétextes) à ce que tous les membres de la famille aient un téléphone portable, c’est bien Maman qui veut pouvoir espionner à tout instant tous les membres de la famille sous couvert de sécurité afin de rassurer. Maman inventera tous les prétextes qu’il faut pour que Papa-castré poule cède à payer un portable à chacun ! Le permis de conduire c’est pareil, c’est Maman qui voudra à ce que Papa mette la main à la poche pour que les enfants obtiennent ce permis rapidement. D’ailleurs on le voit, Maman poule est réticente à ce que leurs enfants veuillent rouler sur une moto (trop dangereux selon elle, donc c’est là que ça complique pour l’ado d’obtenir la tune pour le permis), elle fera tout pour que le choix s’oriente sur la voiture. Bon puis Papa-poule devra mettre la main à la poche pour la bagnole aussi !

    2. De toute façon les parents ne jouent plus leur rôle de parents qui consistent à former leurs enfants à lutter contre les difficultés de la vie, bien au contraire tout sera fait pour les éduquer à l’assistanat ! Rien n’est fait pour que l’enfant et ado fournisse l’effort par lui-même pour obtenir son ordinateur, portable, permis, voiture, etc D’ailleurs Papa-poule n’a plus de relation Père-fils Père fille, Papa poule devient lui aussi un adolescent et joue à la console de jeux vidéos avec ses enfants/ado, plutôt que de leurs apprendre à bricoler et jardiner ! D’ailleurs même les psychologues et sociologues admettent ce constat au point d’avoir créer une nouvelle catégorie d’âge les Adulescents (des adultes au comportement d’adolescent) Mais à la source de tout ça, étant le Culte de la Mère-Poule ! Non seulement les enfants et ado sont trop couvés mais aussi mal couvés, et ça dure vraiment très longtemps !

    3. D’ailleurs d’autres éléments corroborent avec tout ce que j’ai énoncé ci-dessus. En effet, des articles tels que celui-ci se publient de plus en plus, je cite : « Les entreprises craquent avec les jeunes et redécouvrent l’avantage des vieux !  » Et oui, les jeunes sont non seulement mal formés mais surtout résistent moins à l’effort que les générations précédentes !! Ce sont les jeunes qui sont le plus sujet au Burn out en entreprise ! Ben oui les jeunes ont été tellement mal couvés trop longtemps en recevant tous les cadeaux venus de Maman-Poule, que ça leur fait une claque monumentale lorsqu’ils se rendent compte qu’à présent il va falloir fournir des efforts pour obtenir leur voiture, logement, nourriture, portable, console de jeux, vacances, etc Des efforts que ces jeunes n’ont jamais été habitué à fournir, alors en entreprise lorsqu’ils doivent commencer à fournir des efforts ils craquent rapidement !

    4. C’est bien avant l’adolescence que les gosses ont un portable. En France, l’âge moyen du premier téléphone portable est de 11 ans. Ensuite ne va pas croire que c’est seulement à cause de leur Maman Poule, ou des femmes castratrices en général que les gosses et tout le monde a un portable.
      Non, c’est juste un peu plus compliqué que ça. Je t’explique. Disons plutôt que j’essaie. Comme tout le monde ou presque, parce qu’aujourd’hui c’est là encore un peu plus compliqué que ça … tu as (ou tu as eu) une maman. Et un papa aussi.
      Je sais que tu es un mâle… mais Toi…est-ce que tu es papa ?
      Plus exactement… combien as-tu de gosses, ou combien en as-tu élevés ?
      Pour les femmes, je ne te demande pas 🙂

      1. Tu n’as aucun argument pour démontrer le contraire à part me répondre « c’est un peu plus compliqué que ça » Ben non il n’y a rien de compliqué ! C’est très simple et limpide, c’est le même schéma dans quasiment toutes les familles, c’est bien la femme qui veut équiper de téléphone toute la famille ! (d’ailleurs ce sont les femmes qui passent le plus de temps au téléphone, alors encore 1 critère qui explique qu’elles veulent en étendre l’usage) Tu sais j’ai 5 frères et 2 sœurs, sans compter une ribambelle de neveux et nièces, qui eux-mêmes ont une ribambelle d’enfants, donc ma famille est un laboratoire humain. Or déjà rien qu’en interne familial j’ai déjà établi ce constat ! D’ailleurs, c’est pareil chez mes amis, encore dernièrement une amie a équipé son enfant de 10 ans d’1 Iphone, mais j’ai établi ce constat chez bien d’autres amis.

      2. Ensuite, j’ai bossé quelques années comme agent immobilier, et là même constat, si tu veux vendre tu as intérêt à convaincre madame car c’est elle qui va trancher ! En outre, madame va consulté l’avis des enfants ! Un bien immobilier peut plaire à monsieur, mais si madame n’est pas d’accord c’est mort, le couple n’achètera pas ! Tu as beau dire ce que tu veux comme petites phrases bidons pour me contredire juste pour me contredire sans argument, c’est factuel ! Tout ce qui concerne la maison, le contenu de la maison et des enfants qui y résideront, c’est madame qui veut décider de tout ! N’importe quel commercial sait très bien qu’il doit directement s’adresser à madame pour vendre !

      3. Parti d'en rire

        Tu trouves en effet des études qui disent que les femmes passent plus de temps au téléphone que les hommes, et t’en trouves d’autres qui te disent le contraire, si ce n’est que c’est finalement kif-kif. Quoiqu’il en soit les jeunes l’utilisent bien plus que les vieux dans mon genre.
        D’autre part les femmes passent plus de temps que les hommes avec leur(s) bambin(s). Et comme par hasard, ce sont encore elles qui passent le plus de temps aux tâches ménagères. Et elles ont beau essayer d’étendre l’usage de la machine à laver et du fer à repasser etc. à Monsieur… eh ben ça ne marche pas. Monsieur doit être comme toi, il doit penser que tout ça c’est pas fait pour lui. Tu me diras que c’est normal, que ça fait partie des fondamentaux. La bonne blague ! Par contre Monsieur veut bien passer autant de temps que Madame dans la salle de bain… à se pomponner, s’épiler de partout etc. Va comprendre…

Les commentaires sont fermés.